Un homme de 34 ans se serait fait passer pour un policier afin d’agresser sexuellement des femmes à Montréal depuis l’été dernier, selon le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Vincent Larouche
Vincent Larouche La Presse

Mohamad Abdool Koheeallee a comparu au palais de justice de Montréal le 20 février pour être accusé de 18 chefs d’accusation, dont agression sexuelle, séquestration, possession d’arme et prétendre faussement être un agent de la paix.

« Les enquêteurs ont des raisons de croire qu’il aurait pu faire d’autres victimes », précise le SPVM dans un communiqué.

Les événements répertoriés jusqu’à présent ont débuté à l’été 2019 et ont eu lieu principalement dans le nord de Montréal, dans les arrondissements Saint-Laurent et Ahuntsic-Cartierville.

Le SPVM collabore avec la Sûreté du Québec afin de vérifier si l’homme aurait pu frapper en dehors de la métropole.

L'arrestation du suspect avait été rapportée par le Journal de Montréal le mois dernier, mais la police a décidé cette semaine de lancer un appel au public dans l'espoir d'obtenir plus d'informations sur ses agissements.

« Toute personne qui aurait été victime ou qui connaît quelqu’un qui aurait pu être victime de Mohamad Abdool Koheeallee est invitée à communiquer avec le 911 ou à se rendre au poste de quartier de son secteur ou de sa municipalité afin de déposer une plainte officielle », lit-on dans le communiqué du SPVM.

L'accusé demeure détenu dans l'attente d'une enquête sur remise en liberté qui se tiendra au cours des prochains jours.