Après avoir été évacués en pleine nuit à la suite d’un incendie rapidement maîtrisé, les 71 occupants de la résidence pour personnes âgées la Villa des Basques, située à Trois-Pistoles, ont été rapidement relocalisés, en attendant la réhabilitation de leur logis.

Mayssa Ferah Mayssa Ferah
La Presse

Dimanche, vers 12 h 30, tous les aînés avaient été relogés en fonction de leurs besoins et de leurs profils. Une trentaine seront hébergés chez leur famille ou des proches, alors que 40 personnes occuperont temporairement d’autres résidences pour personnes âgées de la région.

« La tâche numéro un, c’était d’évacuer tous les résidents et de les garder au chaud », explique Pascal Rousseau, directeur du service des incendies et sécurité civile de la Ville de Trois-Pistoles. Le feu s’est déclaré sans crier gare à 2 h 07, dans la nuit de samedi à dimanche. À 4 h 45 ce matin, tout était sous contrôle, poursuit-il.

Le dossier, transmis à la Sûreté du Québec, fait l’objet d’une enquête qui déterminera si les causes de l’incendie sont de nature suspecte.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent a été avisé dès les premières flammes pour venir en aide aux occupants de la Villa des Basques. Les mesures d’urgence ont été enclenchées très rapidement, assure Sany Maltais, coordonnatrice des mesures d’urgence et de la sécurité civile pour le CISSS du Bas-Saint-Laurent. « Nous nous sommes entendus avec la direction de la résidence et les services d’incendie pour accueillir les personnes âgées qui auraient besoin de soins. »

Deux personnes ont été brièvement prises en charge pour un choc mineur. On ne dénombre aucun blessé.

Le bâtiment de la rue Père-Nouvel reste en bon état, malgré les dégâts causés par la fumée et l’eau des gicleurs. Il est encore trop tôt pour déterminer combien de temps durera la réhabilitation de l’édifice.