(Montréal) Treize personnes ont été arrêtées le 4 décembre dernier à Montréal pour leur rôle présumé au sein d’un réseau de distribution et de transformation illégales de cannabis.

La Presse canadienne

Un communiqué émis mercredi par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) précise que les malfaiteurs écoulaient leur marchandise dans des logements dans des quartiers centraux et dans l’est de Montréal. Les logements étaient loués pour de courtes périodes dans le but de ne pas attirer l’attention de la police.

L’organisation exploitait également un laboratoire clandestin situé dans un bâtiment commercial pour transformer des produits dérivés du cannabis.

Les personnes arrêtées font face à de multiples accusations liées notamment à la production et à la possession de stupéfiants dans un but de vente, de distribution illicite et de complot. L’une d’entre elles devra également répondre à différentes accusations pour possession d’armes prohibées.

Parmi les treize personnes arrêtées, sept demeureront détenues jusqu’à la tenue de leur enquête pour remise en liberté. Les six autres prévenus ont été libérés sous condition avec une promesse de comparaître ultérieurement au tribunal.

Lors des perquisitions, les agents du SPVM ont notamment saisi plusieurs dizaines de kilogrammes de cannabis séché, d’huile de cannabis et de haschich, plus de 40 000 $ en argent, des armes de poing et des milliers de comprimés de métamphétamine.