(Rouyn Noranda) Le jeune infirmier qui avait quitté la région de Montréal en camionnette la semaine dernière pour aller travailler pendant un certain temps en territoire cri, dans le nord-ouest du Québec, a été trouvé mort jeudi vers 16 h.

La Presse canadienne

La Sûreté du Québec (SQ) signale que le cadavre de George He, un résidant de Brossard âgé de 29 ans, gisait à une vingtaine de kilomètres de son véhicule qui s’était enlisé dans la neige sur un chemin forestier, au nord d’Amos.

Ce sont les proches de M. He qui ont indiqué qu’il avait obtenu un contrat pour aller pratiquer son métier dans le village cri de Nemaska situé à peu près à mi-chemin entre Matagami et Radisson.

La SQ a signalé lundi dernier qu’il avait été aperçu pour la dernière fois le 20 novembre en après-midi à une station-service située sur la route 117 à Louvicourt, à une trentaine de kilomètres à l’est de Val-d’Or.

Lorsque sa camionnette noire, de marque Nissan Frontier, a été retrouvée dans un secteur isolé, il n’y avait personne à l’intérieur.

La Sûreté du Québec croit qu’après s’être enlisé, M. He a marché, à la recherche de secours. Même s’il a neigé après que son véhicule se soit immobilisé, des sauveteurs sont parvenus à retracer des pas, à les suivre et à faire la macabre découverte.

Le décès de George He a été constaté en centre hospitalier.

Le Service d’urgence de la Baie-James (CHBSSBJ) et les bénévoles structurés de l’Association québécoise des bénévoles en recherche et sauvetage (AQBRS) ont participé aux recherches.