Les enquêteurs de la Sûreté du Québec, en collaboration avec leurs collègues de la police de Laval, ont effectué quatre perquisitions lundi matin, sur l’île Jésus, dans le cadre d’une enquête visant à résoudre un meurtre commis l’été dernier.  

Daniel Renaud Daniel Renaud
La Presse

Cet assassinat est celui de Michail Michakis, 35 ans, tué par balles le 13  juillet dernier près de sa voiture, dans l’entrée de son condominium, derrière un immeuble de la rue Phil-Watson, près d’un parc, dans le quartier Chomedey.  

Michakis était connu des policiers mais n’avait pas beaucoup d’antécédents criminels. Il avait été condamné à une peine de six mois pour trafic de stupéfiants quatre mois avant d’être tué.  

La police croit que son assassinat pourrait être lié au crime organisé et c’est vraisemblablement la raison pour laquelle la Sûreté du Québec est impliquée dans l’enquête.  

Tôt lundi matin, trois résidences ont été perquisitionnées par les enquêteurs sur la rue Saint-Servan, la rue du Havre-des-Îles et sur la 100e avenue.  Une quatrième a été visitée par les policiers un peu plus tard, vers 11 h, sur la rue Jacques-Plante, toujours à Laval. Des policiers du groupe tactique ont pris part aux perquisitions.

Le but est de recueillir de la preuve pour faire progresser l’enquête. Aucune arrestation n’est prévue, du moins pour le moment.  

Pour joindre Daniel Renaud, composez-le (514) 285-7000, poste 4918, écrivez à drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l’adresse postale de La Presse.