(Montréal) Québec redistribue une somme de 7,7 millions, saisie auprès d’organisations criminelles, afin de mieux combattre et prévenir la criminalité.

La Presse canadienne

La ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, également vice-première ministre, en a fait l’annonce, lundi.

Par cette redistribution, Québec prend une partie des profits réalisés par la confiscation d’activités illégales pour ensuite remettre la somme à ceux qui ont contribué à la saisie de ces biens.

Plus particulièrement, la Sûreté du Québec touchera 2,6 millions de ces 7,7 millions et la Ville de Montréal près de 2,8 millions.

Les municipalités qui participent à des escouades régionales mixtes se partageront 678 000 $. D’autres municipalités, ainsi que les communautés autochtones, toucheront ensemble 1,6 million. Finalement, les organismes Échec au crime et Info-Crime Montréal toucheront chacun 160 000 $.

La ministre Guilbault a indiqué dans un communiqué qu’« utiliser une partie de l’argent saisi aux milieux criminels afin de prévenir et de contrer la criminalité est un juste retour de balancier ».