Un homme de 27 ans a tenu les policiers de Laval en haleine, vendredi en début de soirée, lors d’une poursuite au terme de laquelle cinq policiers ont subi des blessures mineures en tentant d’immobiliser le véhicule, a dit le Service de police de Laval.

Janie Gosselin Janie Gosselin
La Presse


Il a fallu six véhicules de police pour que le Jeep Liberty s’arrête, sur le boulevard Dagenais, près de l’autoroute 19. Des internautes ont mis en ligne des images de la poursuite.


L’événement a débuté vers 18  h 15, lorsque deux patrouilleurs ont aperçu un véhicule à la conduite erratique. Après une recherche, ils ont aussi réalisé que les droits pour le véhicule avaient été impayés. « Les policiers ont tenté de l’intercepter, mais le conducteur n’a pas obtempéré et a accéléré », a dit Geneviève Major, porte-parole du SPL. Il a pris la fuite à sens inverse sur le boulevard des Grands-Maîtres.


En s’approchant, les policiers ont constaté que l’automobiliste semblait intoxiqué. Il s’est retrouvé à contresens sur l’autoroute 19 en direction de Montréal, avant de couper les voies et de faire demi-tour sur l’autoroute 19 en direction nord. Il a pris la sortie Dagenais, se retrouvant dans un quartier résidentiel. « Il roulait à 60-70  km/h et a traversé le terre-plein pour revenir vers l’autoroute 19, a raconté Mme  Major. Là, la priorité, c’était qu’il s’immobilise. »


Six véhicules de police ont percuté le Jeep en l’encerclant sur le boulevard Dagenais, près de l’autoroute 19. Le suspect n’aurait pas été blessé, selon la porte-parole du SPL, et a été arrêté pour conduite avec facultés affaiblies. Cinq policiers ont été blessés légèrement, dont trois ont été transportés à l’hôpital.


Un deuxième accident, qui ne semble pas relié à la poursuite, s’est produit dans le même secteur. Selon Urgences-santé, quatre personnes ont été transportées vers l’hôpital, et on ne craint pas pour leur vie.