Il sera désormais possible de faire pousser du cannabis à la maison au Québec… du moins, pour le moment. Dans un jugement rendu plus tôt mardi, la juge Manon Lavoie a statué que les dispositions québécoises visant à interdire la culture de cannabis à domicile étaient inconstitutionnelles car elles empiètent sur les compétences fédérales en matière de droit criminel.

Raphael Pirro Raphael Pirro
La Presse

L’avocat Julien Fortier, qui représente le demandeur dans le dossier, prévient toutefois que la décision pourrait aller en appel. «Techniquement, personne ne peut vous donner une amende si vous faites pousser du cannabis aujourd’hui, a-t-il dit. Maintenant, si le jugement va en appel et que la décision est renversée, vous allez tomber dans l’illégalité et allez devoir vous débarrasser de vos plants. Vous pouvez essayer pour le fun, mais il faut rester prudent.»

La loi canadienne permet aux citoyens de faire pousser jusqu’à quatre plants de cannabis à domicile. La plupart des provinces canadiennes permettent la culture personnelle, dont l’Alberta, l’Ontario et en Colombie-Britannique. À l’opposé, Québec avait décidé d’interdire la culture à domicile dans son projet de loi.

Après cette nouvelle décision, il est possible que le gouvernement tente de nouvelles avenues pour arriver au même objectif.