Source ID:7764d96ded133d5a8938e4ecb86a6288; App Source:StoryBuilder

Vladimir Laguerre coupable de possession d'arme, mais pas de complot

Vladimir Laguerre est détenu depuis deux ans.... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Vladimir Laguerre est détenu depuis deux ans.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Vladimir Laguerre, 29 ans, qui a subi ces dernières semaines à Montréal un procès pour complot de vol qualifié, introduction par effraction et possession d'arme, a été acquitté lundi matin sur les deux premiers chefs, mais pas sur le troisième.

Laguerre est détenu depuis deux ans. Il est en attente de procès dans une autre affaire de possession d'arme, si bien que les plaidoiries sur la peine reliées à l'accusation pour laquelle il a été reconnu coupable ce matin ont été reportées au 3 juillet.  

En mars 2017, Laguerre était l'un de cinq individus écoutés par la police dans le cadre d'une importante enquête des Crimes majeurs du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) visant à élucider le meurtre d'Angelo D'Onofrio, un client sans histoire du café Hillside, sur la rue Fleury, commis en plein jour en juin 2016.  

Le 3 mars 2017, les policiers ont entendu sur l'écoute Laguerre et un complice discuter de ce qu'ils croyaient être un projet d'introduction avec effraction dans le but de dérober trois kilogrammes de cocaïne à une victime non identifiée.  

Avant qu'un possible projet soit mis à exécution, les membres du Groupe tactique d'intervention (GTI) du SPVM ont intercepté Laguerre et son complice alors qu'ils se trouvaient à bord d'une voiture. Les policiers ont ensuite trouvé un pistolet de calibre 40 à la ceinture de Laguerre et deux chargeurs pleins dans le véhicule.  

Requête rejetée

Laguerre, qui est défendu par Me Claude Olivier, a présenté une requête pour faire exclure une partie de la preuve mais le juge Jean-Jacques Gagné de la Cour du Québec l'a rejetée, affirmant que les policiers avaient des motifs raisonnables d'intercepter le véhicule et que la fouille de celui-ci n'était pas illégale.

Me Olivier ensuite admis que son client était en possession de l'arme et annoncé qu'il n'avait pas de preuve à présenter. Il a toutefois contesté les chefs de complot et d'introduction avec effraction.  

Malgré les arguments du procureur de la poursuite, Me Martin Joly, le juge Gagné a statué qu'il persistait des doutes raisonnables sur les intentions des suspects et a acquitté Laguerre sur les deux premiers chefs.  

Vladimir Laguerre n'a pas été accusé pour le meurtre de M. D'Onofrio. Ce dernier a été confondu par le tireur avec un membre de la mafia montréalaise, Antonio Vanelli.  

Pour joindre Daniel Renaud, composez-le (514) 285-7000, poste 4918, écrivez à drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l'adresse postale de La Presse.




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer