Les enquêteurs de la Division du crime organisé du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ont arrêté mardi deux individus soupçonnés d’avoir trafiqué de la cocaïne.

Publié le 8 août 2019
Daniel Renaud
Daniel Renaud La Presse

Les suspects, Sacha Brousseau, 39 ans, et Abdelhakim Tamouro, 24 ans, ont comparu hier après-midi au palais de justice de Montréal. Ils font face tous les deux à quatre chefs de possession de substances et de cannabis dans un but de trafic. La poursuite s’est opposée à leur remise en liberté et leur enquête sur cautionnement a été fixée à aujourd’hui.

Le SPVM n’a pas donné beaucoup de détails sur l’arrestation des deux hommes. On ignore s’ils sont reliés à une organisation criminelle et, si oui, laquelle. 

« Nous avons reçu des informations sur des individus impliqués dans un possible trafic de stupéfiants. Une opération a été mise sur pied et a mené à l’arrestation des deux suspects », a simplement expliqué à La Presse l’agent Raphaël Bergeron, porte-parole du SPVM.

On ignore également la quantité de drogue saisie, mais selon nos informations, il s’agirait principalement d’une quantité appréciable de cocaïne, dont une partie était prête à vendre dans la rue. 

Antécédents

Sacha Brousseau a des antécédents en matière de trafic de stupéfiants. Il a été condamné à six mois de prison pour des événements remontant à 2009 et à une peine de deux ans moins un jour, assortie d’une probation de deux ans, pour une affaire de cocaïne datant de 2010. Dans cette dernière affaire, il avait été arrêté en compagnie de sept autres individus. 

Abdelhakim Tamouro, pour sa part, ne semble pas avoir de dossier criminel au Québec. Il aurait des liens familiaux avec Samy Tamouro, un individu lié aux Hells Angels. Ce dernier a été accusé de gangstérisme et de possession d’argent criminellement obtenu, et condamné dans la foulée de l’enquête Magot-Mastiff par laquelle la police a, en novembre 2015, décapité le crime organisé montréalais et démantelé un réseau de trafic de cocaïne actif dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, dans l’est de Montréal.

Pour joindre Daniel Renaud, composez le 514 285-7000, poste 4918, écrivez à drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l’adresse postale de La Presse