Les deux présumés meurtriers en cavale dans le nord du Manitoba demeurent introuvables, a annoncé la Gendarmerie royale du Canada (GRC) au cours d’un point de presse tenu cet après-midi à Winnipeg.

Philippe Teisceira-Lessard Philippe Teisceira-Lessard
La Presse

Devant ce cul-de-sac, la police a indiqué que « la majorité » de ses experts et de ceux des Forces canadiennes quitteraient le secteur de Gillam au cours des prochains jours. 

« Je sais que notre annonce de ce matin n’est pas celle que les familles des victimes et que les résidents du secteur voulaient entendre », a reconnu la commissaire adjointe Jane MacLatchy, de la GRC.

PHOTO DARRYL DYCK, PC

Les deux fugitifs

Mais « la GRC continue ses recherches et n’arrêtera pas avant qu’elles soient conclues ». La commissaire adjointe MacLatchy a indiqué que 11 000 kilomètres carrés avaient été vérifiés, notamment à l’aide de « drones, d’hélicoptères et d’avions ». 

« Nous avons cherché sur des voies ferrées, des corridors de lignes électriques » et dans quelque 500 maisons, a-t-elle dit. Plus de 250 appels du publics ont été vérifiés. Kam McLeod et Bryer Schmegelsky sont recherchés pour le meurtre de trois personnes survenus plus tôt en juillet dans le nord de la Colombie-Britannique.