Un homme est mort, la nuit dernière, après avoir été écrasé par une voiture de police mal stationnée dans le village inuit de Salluit, dans le Grand Nord du Québec.

Philippe Teisceira-Lessard Philippe Teisceira-Lessard
La Presse

La victime de 58 ans avait été blessée dans une bataille juste auparavant. Les causes exactes de sa mort ne sont donc pas encore connues.

« Vers 22h30 hier soir, un appel aurait été logé au 911 concernant une bataille impliquant plusieurs personnes dans une résidence de Salluit. Les policiers se seraient présentés sur place et auraient aperçu quelqu’un sortir de la maison en traînant par les jambes un homme gravement battu », a expliqué le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) dans un communiqué émis ce matin.

« Les policiers auraient quitté leur véhicule rapidement pour intercepter l’agresseur, mais n’auraient pas adéquatement stationné leur véhicule, continue le communiqué. Le véhicule aurait roulé sur l’homme pendant que les policiers intervenaient auprès de l’agresseur. »

Le décès de l’homme a été constaté au centre de santé du village peu après. Il avait subi de « nombreuses blessures », a indiqué le BEI.

L’organisation, chargée de faire la lumière sur les interventions policières qui se concluent avec un mort ou un blessé grave, a dépêché huit enquêteurs sur les lieux. Un expert en reconstitution des accidents de la route travaillant normalement pour la Sûreté du Québec (SQ) leur prêtera main-forte.