Un possible laboratoire de drogues synthétiques a mené à l’évacuation de plusieurs appartements, mardi, dans l’arrondissement de Hochelaga-Maisonneuve, a indiqué le Service de police de la Ville de Montréal.

Janie Gosselin Janie Gosselin
La Presse

Aucun suspect n’a été arrêté pour l’instant. Un garage de la rue Cuvillier, près d’Adam, est soupçonné d’abriter un laboratoire et a forcé des évacuations par mesure de précaution.

Aucun citoyen n’a été incommodé, mais quatre policiers ont été transportés en centre hospitalier après avoir ressenti des « symptômes pouvant s’apparenter à l’exposition à des matières toxiques », a précisé le SPVM.

Vers 14 h 30, le SPVM a reçu un appel concernant un possible laboratoire de stupéfiants. Arrivés sur place, les policiers ont fait « l’observation de matériel pouvant servir à l’exploitation de drogues synthétiques », a indiqué Véronique Dubuc, des relations médias du SPVM.

Les pompiers ainsi que le groupe d’intervention en matières dangereuses (HAZMAT) ont été appelés sur place. L’enquête se poursuit.