Des responsables ont annoncé samedi que 28 personnes, soupçonnées d'être liées à un réseau de pornographie opérant en Europe et au Canada, ont été arrêtées en Espagne.

Madrid ASSOCIATED PRESS

L'enquête a débuté lorsque Interpol a informé la police espagnole en avril de l'existence d'un réseau, dont la tête était à Toronto, qui vendait des vidéos de pornographie infantile.

Le ministre de l'Intérieur espagnol a indiqué samedi que les vidéos avaient été créées avec des enfants agressés en Ukraine, en Roumanie et en Allemagne.

Les enregistrements étaient vendus par l'entremise de trois sites Internet et distribués dans 94 pays, obtenant un revenu annuel estimé de 1,6 million $, selon le ministère.

En plus des 28 personnes arrêtées, dix autres Espagnols ont été inculpés, a indiqué le ministère.

Une porte-parole de la police de Toronto a confirmé qu'il y avait un lien avec la Ville-Reine, mais n'a pas fourni davantage de détails sur l'enquête.