Les autorités canadiennes ont annoncé jeudi la saisie à Vancouver de 31 kilos d'opium en provenance d'Iran et l'arrestation de deux suspects qui, s'ils sont reconnus coupables d'avoir voulu importer la drogue, encourent la prison à vie.

Publié le 24 mars 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

Une partie de l'opium (18 kilos) a été découverte le 11 mars à l'aéroport de la métropole de la côte pacifique, dissimulée dans une cargaison arrivant de Téhéran et présentée comme des bouilloires à thé, indique un communiqué de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) et de la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

En poursuivant leur enquête, les policiers ont arrêté deux hommes, âgés de 32 et 41 ans, dans la banlieue de Vancouver. En fouillant leur véhicule, les enquêteurs ont découvert 13 kilos d'opium supplémentaires.

Les deux suspects ont été remis en liberté en attendant d'être déférés à la justice le 2 juin. Ils risquent la prison à vie, a souligné la police fédérale.

La valeur de la saisie avoisine les 2 millions de dollars, selon l'estimation des cours donnée en septembre dernier par la GRC, après l'arrestation à Vancouver d'un homme, arrivant également d'Iran, qui transportait avec lui cinq kilos de ce stupéfiant.