Une famille de Salaberry-de-Valleyfield a été surprise, vendredi soir, par des intrus qui ont fait irruption dans leur résidence. Les raisons de ce braquage à domicile demeurent nébuleuses.

Mis à jour le 19 mars 2011
Valérie Simard LA PRESSE

Vers 20h15, deux hommes ont défoncé la porte de la résidence située sur la rue Julien. Deux adultes et un enfant se trouvaient à l'intérieur. Les intrus les ont ligotés et ont molesté le propriétaire des lieux. Celui-ci a subi des blessures mineures, mais n'a pas eu à être transporté à l'hôpital.

Les suspects ont ensuite fouillé la maison avant de prendre la fuite. Les occupants ont appelé les policiers après avoir réussi à se défaire de leurs liens.

La Sûreté du Québec n'a pas précisé si les suspects avaient emporté quelque chose avec eux. «Le mobile du crime demeure inconnu», a précisé le sergent Claude Denis, porte-parole de la SQ. L'enquête a été confiée à la Division des enquêtes régionales du Centre-Ouest (DERCO).

La Sûreté du Québec est toujours à la recherche des suspects. L'un d'eux mesure environ 5 pieds 7 pouces, l'autre, près de six pieds. Tous deux sont de race blanche et ont les yeux bleus. Au moment du braquage, ils portaient un manteau noir ainsi que des pantalons et des bottes d'armée.