La police de Laval croit avoir résolu un meurtre commis en juillet dernier, avec l'arrestation hier d'un suspect de 27 ans accusé d'avoir abattu un jeune homme de 21 ans lors d'une fête qui avait mal tourné.

Mis à jour le 26 févr. 2010
Hugo Meunier LA PRESSE

Le drame était survenu dans un immeuble à logements du boulevard Vanier, dans le quartier Saint-Vincent-de-Paul. Une cinquantaine de personnes étaient rassemblées pour un anniversaire, lorsqu'une altercation aurait éclaté entre le suspect et sa jeune victime, Alexis Flammarion. Le suspect a alors dégainé une arme à feu pour atteindre Alexis Flammarion d'un projectile au haut du corps. La victime n'avait aucun antécédent judiciaire.

À l'arrivée des policiers, il y avait un mouvement de panique sur les lieux du crime et les fêtards collaboraient très peu, raconte le Sergent François Dumais de la police de Laval, pour expliquer pourquoi plusieurs mois ont été nécessaires avant de mettre la main au collet de l'auteur présumé du meurtre. «Nous avons mené plusieurs expertises sur la scène de crime et recueilli plusieurs témoignages pour être en mesure d'identifier le suspect», souligne le sergent Dumais.

Le Lavallois de 27 ans, qui a été épinglé dans son véhicule près de chez lui, comparaîtra cet après-midi au palais de justice de Laval. Le suspect, qui possède des antécédents de violence, de vol qualifié et de possession d'arme, sera accusé d'homicide involontaire.