La présence de rétroviseurs semblables à ceux installés sur les autobus scolaires aurait pu éviter trois des quatre décès lors des opérations de déneigement l'hiver dernier à Montréal. C'est l'avis du coroner Luc Malouin qui poursuit son enquête aujourd'hui.

Mis à jour le 25 févr. 2010
Charles Côté LA PRESSE

Il a entendu le témoignage de Érick Abraham de l'école Polytechnique. Il recommande l'ajout «rétroviseurs à grand angle» sur les camions et tracteurs de déneigement. «Chose certaine, dans le cas de la niveleuse et dans le cas de l'accident de la rue Sherbrooke, si on avait eu ça, les conducteurs auraient pu voir les piétons, a dit le coroner Malouin. Je trouve que c'est une solution très intéressante.»