Source ID:; App Source:

Des élèves incommodés par du gaz poivre

Les élèves incommodés ont été pris en charge... (Photo: Patrick Sanfaçon, La Presse)

Agrandir

Les élèves incommodés ont été pris en charge par des ambulanciers dépêchés sur les lieux.

Photo: Patrick Sanfaçon, La Presse

Hugo Meunier

Une vingtaine d'adolescents ont été incommodés par du gaz poivre ce matin à l'intérieur de l'école secondaire Poly-Jeunesse de Laval.

Même si l'incident a fait plus de peur que de mal, il a provoqué un important branle-bas des autorités.  

L'intervention a nécessité la présence de neuf ambulances. «Il s'agit d'incommodations mineures, des irritations des muqueuses», explique Benoît Garneau, superviseur chez Urgence-Santé.

Quelques ambulances sont toujours garées devant l'établissement du boulevard Saint-Rose pour y traiter des jeunes qui disent avoir été affectés par des vapeurs de gaz poivre.

Les policiers ont reçu l'appel vers 9h25. Dix-sept élèves ont été incommodés sérieusement et 15 ont été transportés dans différents centres hospitaliers, notamment Sainte-Justine et Cité de la Santé. Une demi-douzaine d'élèves ont été incommodés plus sérieusement.

L'établissement a été évacué et plusieurs élèves ont quitté l'endroit.

Selon des jeunes interrogés, cette la deuxième fois cette semaine que du gaz poivre est vaporisé dans l'établissement.

Le gaz poivre a été vaporisé dans la toilette des gars situé au premier étage et se serait propagé dans l'école par le système de ventilation.

La police a ouvert une enquête pour trouver le ou les responsables de cette mauvaise blague.

 




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer