Au vendredi 16 mai dernier, sept meurtres avaient été commis à Montréal depuis le début de l'année. Selon des chiffres du SPVM, qui a remonté 20 ans en arrière, rarement ou peut-être même jamais un septième meurtre ne serait survenu si tard dans l'année.

Mis à jour le 20 mai 2014
Daniel Renaud LA PRESSE

Au moment d'écrire ces lignes, un seul de ces sept meurtres semblait lié au crime organisé de haut vol: celui d'Elizabeth Barrer, une fugitive américaine de 32 ans assassinée dans une voiture dans un secteur isolé de Lachine le 19 mars dernier.

Selon nos sources, elle pourrait avoir été victime d'une purge interne. Outre ces sept meurtres, on ne peut toutefois passer sous silence la disparition de Nicola Pece, 51 ans, considéré par la police comme l'un des collecteurs du prêteur Robert Baillargeon.

La police n'exclut pas que le Mascouchois de 51 ans, dont la voiture a été retrouvée à la fin mars dans le stationnement d'un motel de Montréal-Nord, ait pu être victime d'un meurtre.

En chiffres

Nombre de meurtres commis durant les 5 premiers mois des 20 dernières années à Montréal:

>1993: 30

>1994: 22

>1995: 19

>1996: 20

>1997: 24

>1998: 13

>1999: 22

>2000: 24

>2001: 27

>2002: 18

>2003: 12

>2004: 18

>2005: 11

>2006: 17

>2007: 16

>2008: 11

>2009: 10

>2010: 12

>2011: 18

>2012: 11

>2013: 10

>2014: 7 (au 16 mai)