Source ID:375075; App Source:cedromItem

Projet Argot: comparutions sur fond de détente

Massimo Paparelli... (Photo archives La Presse)

Agrandir

Massimo Paparelli

Photo archives La Presse

La comparution des individus arrêtés dans le cadre du démantèlement d'un réseau de trafiquants de stupéfiants mercredi dans le nord-est de Montréal semble confirmer qu'une baisse de tension, et peut-être même une paix, est en train de s'installer entre les différents clans mafieux à Montréal, après une lutte qui a fait plusieurs morts depuis 2009.

Tommaso Paparelli... (Photo archives La Presse) - image 1.0

Agrandir

Tommaso Paparelli

Photo archives La Presse

Plus que la parade des 26 accusés qui ont comparu hier par visioconférence, c'est le défilé des avocats qui les ont représentés qui a attiré l'attention.

En effet, plusieurs avocats, affichant une variété inhabituelle d'allégeances, dont au moins deux sont habituellement rattachés à des clans importants de la mafia pourtant ennemis jusqu'à tout récemment, ont représenté différents accusés dans un climat de franche camaraderie, côte à côte.

« On va plus vers la paix que vers la guerre », nous a chuchoté une source à l'oreille, confirmant les observations de La Presse.

L'opération Argot, qui a mené à l'arrestation des suspects, a commencé il y a près de deux ans, alors que le chef de clan Giuseppe « Ponytail » De Vito, dont les réseaux étaient visés dans ce projet d'enquête, était l'un des hommes forts de la mafia. Mais son organisation a été étrillée depuis le retour de Vito Rizzuto en octobre dernier et visiblement, des jeux de coulisse et d'influence ont eu lieu dans le fief de De Vito, le secteur Rivière-des-Prairies ces derniers temps.

Les deux présumées têtes dirigeantes du réseau démantelé mercredi seraient les frères Tommaso et Massimo Paparelli, représentés par Me Claude Olivier.

Les suspects ont été principalement accusés de trafic, complot pour trafic et possession dans un but de trafic de cocaïne, méthamphétamine, ecstasy et marijuana, et de possession d'une somme de plus de 5000 $ qu'ils savaient obtenue criminellement. Certains font également face à des chefs de possession d'arme à feu et d'entreposage négligent d'une arme à feu. La cause a été reportée au 4 juin pour la forme.

________________________________________________

Les accusés:

Jason ARCURI

Vito CAMPANELLI

Michael D'ARIENZO

Michelino FERRARA

Michael FIOCCO

Francesco PIAZZA

Christopher FURTADO

Patric GAGNON

Anthony GERVASI

Alessandro IANNANTONNE

Stanislas MARINO

Edouard LEE LACHANCE

Alexandre LAMARCHE

James MARANDOLLA

Jeffrey MENTOR

Fritznol FRANÇOIS

Massimo PAPARELLI

Tommaso PAPARELLI

Michael PEPE

Gianfranco VENDITTI

Andrew RAPONI

Ottavio SCALISI

Joseph SCARSELLA

Mario SORGIACOMO

Vincenzo SORGIACOMO

Tony TURCHETTA 




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer