(Rome) Au son de « Joyeux anniversaire » en anglais et en italien, l’armée des États-Unis a remis jeudi à une Italienne un gâteau d’anniversaire pour remplacer celui apparemment volé par des soldats américains en marge d’une des dernières batailles de la Seconde Guerre mondiale.

Publié le 28 avril
Associated Press

Meri Mion, qui aura 90 ans vendredi, a essuyé ses larmes quand on lui a offert le gâteau lors d’une cérémonie à Vicenza, au nord-ouest Venise. L’évènement commémorait le jour où la 88e division d’infanterie est entrée dans la ville, le 28 avril 1945.

Selon l’armée américaine, Mme Mion a passé cette nuit-là à se terrer, avec sa mère, dans le grenier de leur ferme du village voisin de San Pietro in Gù. Des soldats allemands qui battaient en retraite ont tiré sur la maison, mais quand Mme Mion s’est réveillée le matin de son 13e anniversaire, les soldats américains étaient à proximité.

La garnison de l’armée américaine en Italie a expliqué par voie de communiqué que la mère de Mme Mion lui a préparé un gâteau d’anniversaire qu’elle a placé à refroidir sur le bord de la fenêtre. Mais le gâteau s’est volatilisé, apparemment subtilisé par des soldats américains affamés à qui des villageois reconnaissants avaient déjà offert du pain et du vin.

Mme Mion semblait sincèrement étonnée que des soldats américains lui rendent « son » gâteau 77 ans plus tard. Elle ne cessait de répéter « Mama mia » et « Grazie » pendant qu’une petite foule composée notamment de militaires américains et de dignitaires italiens lui chantait « Joyeux anniversaire ».

« Demain, nous mangerons ce dessert, et avec toute ma famille nous nous souviendrons de cette journée merveilleuse que je n’oublierai jamais », a dit Mme Mion, selon l’armée américaine.