La police nationale d’Italie utilise ses Lamborghini Huracan surtout intercepter des chauffards roulant à tombeau ouvert au volant de voitures exotiques. Mais les policiers italiens attitrés à une de ces voitures en ont eu l’occasion de rouler très vite pour une raison médicale.

La Presse

Ils ont parcouru en environ deux heures les 489 km entre un hôpital de Rome et un autre à Padoue, acheminant d’urgence un rein à un patient en attente de transplantation.

La police italienne possède quelques Lamborghini Huracan toutes munies, dans le coffre avant, d’un espace réfrigéré fait exprès pour le transport d’organes humains destinés à la transplantation.