(Francfort) Une frange parfaite malgré le confinement : la police allemande a découvert samedi deux salons de coiffure installés dans des caves en Bavière.

Agence France-Presse

À l’arrivée des agents, « des personnes étaient en train de se faire coiffer » dans les caves de « deux maisons de particuliers » dans le nord-ouest de cet État régional, a annoncé la police locale dans un communiqué.

Deux personnes attendaient une coupe à Elsenfeld et une dans une cave de Mömlingen, selon l’agence de presse allemande DPA, qui ajoute que « les salons étaient équipés de manière professionnelle ».

Des enquêtes pour non-respect des mesures de confinement ont été ouvertes, a précisé la police.

En Bavière, les règles mises en place fin mars pour ralentir la propagation du nouveau coronavirus sont parmi les plus strictes d’Allemagne et une sortie de son domicile sans « motif valable » est passible d’une amende de 150 euros (environ 230 $).

Les salons de coiffure, fermés comme d’autres commerces jugés non-essentiels, doivent rouvrir à partir du 4 mai dans ce pays en respectant certaines précautions sanitaires, dans le cadre d’un déconfinement progressif.

Ailleurs, la pandémie, qui oblige la moitié de l’humanité à rester cloîtrée chez elle, continuera de faire des ravages esthétiques, faute d’accès aux professionnels.