(New York) La conseillère à la Maison-Blanche Kellyanne Conway a indiqué ne pas avoir voulu manquer de respect au journaliste à qui elle a demandé de révéler son appartenance ethnique.

Associated Press

Sa question est survenue lors d’un rassemblement de la presse, après que le journaliste Andrew Feinberg l’ait interrogé sur les tweets du président américain Donald Trump qui s’attaquaient aux élues démocrates Alexandria Ocasio-Cortez, Rashida Tlaib, Ayanna Pressley et Ilhan Omar.

Feinberg lui demandait à quels pays Trump faisait référence quand il a suggéré que certains politiciens devraient retourner dans leurs pays d’origine.

« Quelle est votre appartenance ethnique ? », a rétorqué Kellyanne Conway.

Feinberg lui a alors demandé pourquoi son appartenance ethnique était pertinente à sa question.

Conway a ajouté que ses ancêtres étaient italiens et irlandais. Elle a par la suite indiqué, via Twitter, que sa question se voulait une façon d’argumenter que « nous venons tous d’ailleurs, à l’origine ».

Feinberg travaille pour Breakfast Media.