Ceinture mal bouclée ou bretelles mal accrochées? La remise d'un diplôme des mains de la présidente de la Croatie aura certainement marqué à vie le président de l'antenne croate du Comité Helsinki, qui a perdu son pantalon en pleine cérémonie.

Publié le 8 déc. 2015
AGENCE FRANCE-PRESSE

Costume noir et cheveux blancs, doté d'un certain embonpoint, Ivan Zvonomir Cicak, 68 ans, était trop concentré pour montrer avec fierté son diplôme à la presse, en le présentant avec la présidente Kolinda Grabar Kitarovic, et n'a pas eu le réflexe de réagir pour empêcher son pantalon de tomber jusqu'à ses chevilles.

Sur une série de photos diffusées par la télévision nationale, M. Cicak apparaît très surpris et embarrassé par la situation. Une canne dans une main, son diplôme dans l'autre, il jette d'abord un regard résigné vers ses pieds, avant de remonter son pantalon.

Après avoir jeté elle aussi un regard furtif vers les pieds de M. Cicak, et esquissé un léger sourire gêné, la chef de l'État croate semble avoir réussi à maîtriser ses émotions.

Debout, derrière la présidente et le patron du Comité Helsinki croate pour les droits de l'homme, une dizaine de personnes - conseillers présidentiels et invités - éclatent de rire ou paraissent très embarrassées.

M. Cicak et ses collègues du Comité Helsinki croate ont été décorés par la présidente pour leur travail, deux jours avant la journée mondiale des droits de l'homme, célébrée le 10 décembre.