Une partie de soccer amateur dans la banlieue de Belo Horizonte, au Brésil, a failli très mal finir ce weekend: contesté par un joueur, l'arbitre, policier dans la vie active, a sorti son revolver.

Publié le 29 sept. 2015
AGENCE FRANCE-PRESSE

Selon le site G1 de Globo mardi, lors d'un match opposant les équipes de Brumadinho et d'Amantes da Bola, les joueurs remplaçants et l'entraîneur de Amantes da Bola ont envahi le terrain pour contester l'expulsion d'un des leurs après une action considérée comme violente.

L'un d'eux a alors pris à partie l'arbitre, avant de lui donner une claque et un coup de pied.

L'arbitre, Gabriel Murta, qui selon la Fédération de soccer du Minas Gerais appartient à la police militaire, est allé jusqu'aux vestiaires avant de revenir sur le terrain, son arme à la main.

Sur une courte vidéo on voit ses assistants réussissant à lui faire retrouver la raison et abaisser son arme.

Gabriel Murta a dit s'être senti «agressé» et avoir pris son arme pour se défendre.

Il avait rendez-vous ce mardi avec une psychologue de la Fédération et pourra être sanctionné, selon G1.