Des défenseurs des animaux mobilisés grâce aux réseaux sociaux ont réussi samedi en Chine à racheter un millier de chiens destinés à être mangés dans des restaurants, a rapporté lundi la presse chinoise.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Grâce à un appel lancé sur le web par un internaute surnommé «Mosquito», environ 200 militants ont bloqué dans le sud-ouest du pays trois camions dans lesquels s'entassaient les chiens, a relaté l'agence Chine nouvelle.

Après négociations, les quadrupèdes ont été rachetés par deux associations de défense de la cause animale pour 80 000 yuans (9000 euros), a précisé l'agence officielle.

Certains des chiens sont morts dans les camions avant d'avoir pu être secourus, d'autres étaient malades ou blessés, a indiqué l'ONG Animals Asia, basée à Hong Kong.

La prise de conscience en Chine de la nécessité de protéger les animaux se heurte encore à une tradition culturelle ancestrale qui pousse de nombreux Chinois, notamment du Sud, à consommer du chien et du chat.

La presse a déjà fait état ces dernières années d'opérations d'interceptions de chiens ou de chats destinés à être cuisinés.