Un plombier du Maine a placé plus d'une dizaine de toilettes sur son terrain pour protester contre une décision de la Ville.

Publié le 25 mars 2011
ASSOCIATED PRESS

David Linscott a soutenu que les 17 toilettes de différents designs devant sa maison montrent son dégoût relativement à la fermeture d'une école secondaire.

Il déplore que l'agrandissement d'une autre école, près de chez lui, fait en sorte que plus de voitures se stationnent dans le secteur.

Le plombier a affirmé au Foster's Daily Democrat que des gens errent sur son terrain.

Il déploie les toilettes devant chez lui depuis l'automne.