La Fédération allemande de protection des animaux et les services vétérinaires ont «libéré» 464 canaris et perruches enfermés dans un appartement de moins de 50 m2 à Berlin, ont-ils annoncé mardi.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Les oiseaux, qui vivaient dans des «conditions inimaginables», ont été retrouvés au milieu d'immondices et de déjections, a précisé la Fédération dans un communiqué.

«Malheureusement nous sommes à nouveau obligés d'intervenir pour sauver des animaux dans une situation extrême», a déploré le président de la Fédération, Wolfgang Apel. «Le phénomène de «Animal Hoarding», ou 'accumulation d'animaux', est de plus en plus répandu», a-t-il ajouté.

La Fédération s'est contentée de préciser que cette étrange découverte avait eu lieu dans un appartement où vivait une «personne seule».

Souvent le propriétaire fait l'acquisition de quelques oiseaux qui se reproduisent et il finit par perdre le contrôle de la situation.

En décembre dernier, 1500 perruches avaient été découvertes dans un appartement berlinois. Deux cents d'entre elles se trouvent toujours dans un refuge pour animaux, les autres ayant trouvé un autre propriétaire entre-temps.