La secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice a nommé vendredi le premier ambassadeur des Etats-Unis au Kosovo, cinq mois après la déclaration d'indépendance de cette ancienne province de la Serbie.

Mis à jour le 18 juill. 2008

Lors d'une conférence de presse commune avec le président du Kosovo Fatmir Sejdiu et le Premier ministre Hashim Thaci, Condoleezza Rice a annoncé la nomination de Tina Kaidanow, l'actuelle chargée d'affaires à Pristina, et spécialiste de l'Europe orientale, ambassadeur au Kosovo.

«Plus de 40 pays ont reconnu le Kosovo, dont plus des deux-tiers des pays de l'Union européenne et de l'Otan, ainsi qu'une majorité des membres du Conseil de sécurité de l'ONU», a déclaré Mme Rice.

«Les Etats-Unis continueront d'aider le Kosovo dans sa mise en place d'un gouvernement multiethnique et d'institutions démocratiques», a-t-elle ajouté.

Depuis son indépendance le 17 février, le Kosovo est toujours à la recherche d'une reconnaissance officielle de la part de plusieurs pays en Europe, dont la Serbie et l'Espagne, mais aussi de grandes puissances comme la Russie et la Chine.

Pour leur première visite aux Etats-Unis en tant que président et Premier ministre d'un pays indépendant, MM. Sejdiu et Thaci rencontreront le président George W. Bush lundi.

Le Kosovo, province serbe à majorité albanaise placée sous administration de l'ONU depuis 1999, a déclaré son indépendance le 17 février et est toujours à la recherche d'une reconnaissance officielle de la part de plusieurs pays en Europe, dont la Serbie et l'Espagne, ainsi que de grandes puissances comme la Russie et la Chine.