Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) repousse son grand forum sur la violence armée dans la métropole, dans la foulée de l’actuelle flambée de COVID-19.

Publié le 7 janvier
Philippe Teisceira-Lessard
Philippe Teisceira-Lessard La Presse

L’évènement était fixé pour la fin du mois de janvier. Il devait rassembler les mondes policier, scolaire, communautaires et politique afin de trouver des solutions à la croissance de la violence par armes à feu.

« Compte tenu de la montée fulgurante des cas liés à l’apparition du variant Omicron et du resserrement actuel des mesures sanitaires pour freiner la propagation du virus COVID-19, le Service de police de la Ville de Montréal, en accord avec la Ville de Montréal, a pris la décision de reporter la tenue du forum », a indiqué le SPVM. Aucune date de report n’a encore été annoncée.

« Le SPVM souhaite vivement tenir ce forum et entend réunir les décideurs institutionnels et communautaires à cet évènement dès que le contexte sanitaire permettra de le faire de manière sécuritaire », a continué le service.