À moins de deux semaines de la présentation du budget du gouvernement du Québec, la mairesse de Longueuil, Sylvie Parent, a dévoilé jeudi sa vision du développement du transport collectif pour la Rive-Sud, qui s’appuie sur un projet de tramway appelé LÉEO (lien électrique est-ouest).

Kathleen Lévesque Kathleen Lévesque
La Presse

« C’est ici le prochain buzz », a lancé la mairesse Parent à l’occasion d’une allocution devant la Chambre de commerce  et d’industrie de la Rive-Sud.

Selon Mme Parent, la proposition de Longueuil est tout à fait en phase avec les intentions du gouvernement d’investir dans la mobilité. « Je pense sincèrement qu’il y a une écoute et qu’il y a plus que ça. Il y a une volonté pour que ça se concrétise rapidement », a-t-elle indiqué en marge de son discours.

Depuis novembre dernier, un nouveau bureau de projet étudie différents scénarios de transport en commun notamment dans l’axe du boulevard Taschereau. Il est question du prolongement de la ligne jaune du métro, d’un service rapide par bus (SRB) ou d’un tramway. Peu importe le mode de transport qui sera retenu, il devra relier la station de métro de Longueuil et la station Panama du futur Réseau express métropolitain (REM), à Brossard.

ILLUSTRATION VILLE DE LONGUEUIL

Le LÉEO devra relier la station de métro de Longueuil et la station Panama du futur Réseau express métropolitain (REM).

La mairesse de Longueuil opte pour le tramway après avoir fait la promotion du prolongement du métro depuis son arrivée au pouvoir en 2017. Elle ne cache pas son ambition, soit que le projet se concrétise le plus rapidement possible, le plus efficacement possible et au moindre coût. Ce dernier élément est entre les mains du bureau de projet.

Mme Parent propose un tracé pour LÉEO qui relierait le cégep Édouard-Montpetit, à l’est, à la ville de La Prairie, à l’ouest. Ce serait l’occasion d’investir dans le réaménagement et le verdissement de Taschereau comme « un véritable milieu de vie ». Il y aurait un potentiel de développement résidentiel pouvant s’élever jusqu’à 30 000 unités d’habitation avec une superficie de plus de 19 millions de pieds carrés, selon Mme Parent.

La ministre déléguée aux Transports, Chantal Rouleau, qui a assisté à l’allocution de Mme Parent, a dit constater la « belle mobilisation » derrière la mairesse. Mme Rouleau a d’ailleurs rappelé qu’une fois que le gouvernement aura construit de nouvelles infrastructures, il faudra bien que les municipalités dont Longueuil paient pour en assurer le fonctionnement. Elle a dit s’attendre à ce que tout le monde soit « réceptif » et ne s’objecte pas. « Nous avons un plan de décongestion pour la région métropolitaine. Il y a déjà des orientations claires qui ont été données par le premier ministre pour de nouveaux axes de transport structurants. […] Il y a un besoin clair », a indiqué la ministre Rouleau.