Dès le 1er avril, les vignettes de stationnement coûteront plus cher dans l’arrondissement de Ville-Marie. Le prix sera aussi modulé selon la taille du véhicule.

Janie Gosselin Janie Gosselin
La Presse

Le coût des vignettes passera à 100 $ pour les véhicules électriques et les 1,6 L et moins et grimpera jusqu’à 250 $ pour les 3,5 L et plus. Actuellement, une première vignette coûte 52 $.

L’administration de Valérie Plante augmente également le prix pour une seconde vignette à 350 $, alors qu’il était de 104 $. L’attribution de vignettes sera limitée à une par personne et à deux par résidence.

La nouvelle grille tarifaire a été présentée par la mairesse Valérie Plante mardi soir au conseil d’arrondissement. L’administration voit la tarification du stationnement comme un « levier important pour favoriser l’utilisation des nombreuses options de mobilité disponibles au centre-ville », comme les transports collectifs et les vélos.

« Le nouveau système de tarification est nécessaire dans un contexte d’urgence climatique et permettra de redonner de l’espace aux citoyens de Ville-Marie sans compromettre la vitalité économique de l’arrondissement et la sécurité financière des personnes plus vulnérables », selon la mairesse, qui a indiqué que les tarifs de stationnement de Ville-Marie « n’ont pas été revus depuis 1989 ».

L’arrondissement de Ville-Marie ajoutera aussi des parcomètres sur son territoire, en priorisant les abords des commerces.

« Les nouveaux revenus de stationnement contribueront au maintien des services aux citoyens et à la transition écologique, selon Valérie Plante, citée dans un communiqué. Nous poursuivrons nos efforts pour planter de nouveaux arbres, pour verdir les ruelles, pour réduire les îlots de chaleur, pour apaiser la circulation automobile, pour améliorer les infrastructures cyclables et piétonnes, pour ajouter des terrasses et des placottoirs et ainsi améliorer encore plus la qualité de vie en ville. »