Une panne d’électricité causée par un disjoncteur défectueux plonge dans le noir 7000 usagers d’Hydro-Québec de l’île de Montréal.

Mayssa Ferah Mayssa Ferah
La Presse

Aux alentours de 22 h 30, plus de 5000 clients d’Hydro-Québec étaient toujours privés d’électricité lundi soir. Deux heures auparavant, on parlait de 7000 utilisateurs. Les résidants de Hampstead, Côte-Saint-Luc et Notre-Dame-de-Grâce sont touchés.

La situation devrait être complètement rétablie vers 1 h, dans la nuit de lundi à mardi.

Un disjoncteur devenu défectueux, situé au poste Hampstead à Côte-Saint-Luc, a entrainé la perte de courant vers 15 h. Au tout début, plus de 35 000 ménages se sont retrouvés dans le noir, pendant environ 45 minutes.

Les équipes s’occupent actuellement de remplacer le disjoncteur. Cette opération n’est « pas une mince affaire », selon Francis Labbé, porte-parole d’Hydro-Québec. Elle peut prendre plusieurs heures et nécessite une longue série de procédures de sécurité. Il est rare qu’un disjoncteur cesse de fonctionner de cette façon.

Les travaux causent actuellement des pertes de courant intermittentes dans les secteurs affectés.