Exclusif

Longueuil veut doubler son réseau cyclable

Le réseau cyclable de Longueuil passera de 168... (PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le réseau cyclable de Longueuil passera de 168 km à 305 km d'ici 15 ans, selon un nouveau Plan directeur des déplacements cyclables dévoilé aujourd'hui.

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Longueuil compte pratiquement doubler la taille de son réseau cyclable d'ici 15 ans en plus d'améliorer les pistes existantes, a appris La Presse. Dans un virage vélo majeur, la Ville prévoit ainsi investir 54 millions afin d'améliorer les infrastructures destinées aux usagers de la route à deux roues.

La mairesse Sylvie Parent dévoile aujourd'hui un Plan directeur des déplacements cyclables, qui marque un virage majeur pour Longueuil. Son administration prévoit faire passer de 168 km à 305 km la taille de son réseau cyclable d'ici 15 ans.

La ville compte ainsi affirmer que le vélo est un mode de transport à part entière, et non pas seulement une activité récréative. En multipliant les pistes, Longueuil veut faire en sorte que 95% de sa population habite à moins de 250 m d'un axe cyclable, contre 71% actuellement.

Boucher les trous

En étendant son réseau cyclable, Longueuil cherchera principalement à combler les trous dans ses pistes. Un diagnostic réalisé par la Ville a constaté de nombreuses «discontinuités». Longueuil reconnaît offrir peu de pistes à l'est de l'axe des routes 112 et 116, ainsi que sur le territoire de l'arrondissement de Greenfield Park.

La Ville note également que plusieurs obstacles bloquent la voie aux vélos, comme les autoroutes ou les voies ferrées. Des passages devront être construits ou améliorés.

Des améliorations à faire

Un important volet du Plan consiste à améliorer le réseau cyclable actuel. L'une des priorités sera de moderniser les 33 km de pistes bidirectionnelles, le type d'aménagement aujourd'hui déconseillé en raison des risques d'accidents entre cyclistes. Le ministère des Transports recommande officiellement de les éviter pour privilégier des pistes unidirectionnelles situées de part et d'autre de la rue.

Longueuil note d'ailleurs que plusieurs de ces pistes sont trop étroites, les deux tiers des bidirectionnelles ayant moins de 3 m de large. Un tronçon sur le chemin Tiffin, est même d'à peine 2 m. La Ville estime qu'une voie cyclable devrait avoir une largeur minimale de 1,5 m, 1,8 m étant même préférable. Le Plan directeur identifie le réaménagement des pistes bidirectionnelles comme une «intervention prioritaire» à réaliser à «court terme».

De plus, Longueuil compte améliorer l'éclairage sur 27 km de pistes, particulièrement dans les endroits où il n'y en a tout simplement pas.

Vers un réseau blanc

Parmi les autres mesures, Longueuil veut améliorer le déneigement de son réseau cyclable en hiver. À l'heure actuelle, seulement 4,5 km de voies sont déneigés, soit un tronçon entre le cégep Édouard-Montpetit et la station de métro Longueuil. Le Plan directeur vise à terme le déneigement de la moitié du réseau cyclable.

La Ville souhaite par ailleurs étendre la durée d'utilisation des pistes cyclables sur rue, dont une partie est fermée entre le 15 novembre et le 15 avril pour permettre aux voitures de s'y garer. Le Plan directeur prévoit devancer l'ouverture des pistes et retarder leur fermeture afin d'étendre la saison cyclable.

Plus de vélos en libre-service

Le plan prévoit plusieurs autres améliorations pour encourager la pratique du vélo. On souhaite notamment augmenter l'étendue du réseau de vélo en libre-service sur le territoire de Longueuil, qui compte présentement 70 vélos et 6 stations.

L'ajout de stations se fera en priorité dans les principaux pôles de déplacement. Un réseau continu est également souhaité : un écart de 300 m à 500 m entre chaque station est souhaité.

Plus de stationnements pour vélo

Longueuil veut aussi améliorer l'offre de stationnements destinés aux cyclistes. Ainsi, on prévoit ajouter 300 stationnements vélo dans le domaine public. Surtout, on compte aménager 12 vélostations dans les secteurs les plus achalandés. Celles-ci s'inspirent de la vélostation de 80 places inaugurée en 2016 dans les locaux de l'Université de Sherbrooke à Longueuil.

Ces espaces seront d'abord déployés dans les secteurs situés près des principaux axes de transports en commun afin d'encourager les usagers. La Ville dit cibler notamment les abords de la station de métro ainsi que de la gare de train Longueuil-Saint-Hubert.

Fort potentiel

Longueuil estime qu'un virage vélo pourrait rapporter gros. Un tiers des Longueuillois vivent à moins de 5 km de leur travail, soit un déplacement de 25 minutes à bicyclette. Vélo Québec, qui a réalisé une analyse pour la Ville, y voit un «important potentiel de développement du vélo comme mode de transport dans la ville». En effet, si les gens vivant à moins de 5 km de leur travail troquaient la voiture ou l'autobus pour le vélo, c'est plus du quart (27%) des déplacements motorisés qui pourraient disparaître.

Avant d'être officiellement adopté, le Plan directeur dévoilé aujourd'hui fera l'objet d'une vaste consultation publique auprès des citoyens. Une rencontre aura lieu le soir du 13 juin à l'hôtel de ville. Les gens pourront également formuler leurs commentaires jusqu'au 30 juin sur le site web de la Ville. La Ville prévoit inclure les observations des citoyens dans son Plan avant qu'il soit officiellement adopté.

***

TAILLE PRÉVUE DU RÉSEAU CYCLABLE

  • 2018 : 168 km
  • 2023 : 226 km
  • 2028 : 264 km
  • 2033 : 305 km

INVESTISSEMENTS MAJEURS

  • Développement du réseau cyclable : 32,2 millions
  • Amélioration du réseau existant : 17,6 millions
  • Augmentation du stationnement vélo : 4,2 millions




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer