Source ID:; App Source:

Déversement toxique au centre-ville: l'avis partiellement levé

Le déversement aurait eu lieu près d'un édifice... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

Agrandir

Le déversement aurait eu lieu près d'un édifice situé à l'angle de la rue Saint-Alexandre et de l'avenue Viger.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

La Ville de Montréal confirme que le produit chimique qui s'est écoulé dans les conduites d'eau potable d'immeubles du centre-ville, jeudi après-midi, n'a pas touché le réseau d'aqueduc municipal. L'avis de non-utilisation de l'eau est partiellement levé dans le secteur touché, mais demeurait en vigueur pour certaines adresses ce vendredi matin.

Les résidants du 443, 445, 447, 449, 451, 453 et 455 de l'avenue Viger Ouest, du 454, 456 et 470 de la rue de la Gauchetière Ouest et du 1030, rue Saint-Alexandre, peuvent réintégrer leur logement, mais ne peuvent pas encore utiliser l'eau, ni même bouillie, à l'exception de la chasse d'eau de la toilette.

Un peu plus tôt en soirée, une substance chimique, du magnatrol, a été déversée dans des conduits d'eau potable au centre-ville de Montréal, poussant la Ville à diffuser une interdiction d'utiliser l'eau et à évacuer un large périmètre. Le produit chimique aurait touché au moins deux bâtiments, dont le 445, de l'avenue Viger.

Au moins sept personnes ont été affectées et quatre ont été transportées à l'hôpital Notre-Dame. Elles souffrent de nausées et de diarrhées. Les résidants, travailleurs, clients des hôtels et des restaurants se trouvant dans le quadrilatère De Bleury, Beaver Hall, René-Lévesque et Saint-Antoine de l'arrondissement de Ville-Marie ont dû évacuer par mesure préventive et s'abstenir d'utiliser l'eau.

Le déversement a eu lieu près d'un édifice situé à l'angle de la rue Saint-Alexandre et de l'avenue Viger. Un problème de valves dans les tours de refroidissement de l'immeuble serait à l'origine de l'incident.

Les pompiers de la Ville de Montréal ont confirmé que le composé chimique qui a été rejeté dans les conduits d'eau potable de la Ville est le magnatrol.

Plus tôt en soirée, des citoyens évacués rencontrés par La Presse se sont dits excédés et ont déploré n'avoir aucune information. « On nous a dit que des autobus viendraient pour faciliter la circulation, mais nous n'en trouvons aucun », a déploré un autre.

En tout, 15 unités de pompiers ont été dépêchées sur les lieux.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer