Les trottoirs seront encore gris ce matin dans la région métropolitaine, mais ne vous y trompez pas : Montréal a fort probablement reçu sa première neige, tard hier soir.

Catherine Handfield LA PRESSE

Plusieurs régions du Québec ont été touchées hier et la nuit passée par un système dépressionnaire se déplaçant en direction de l'Atlantique.

Un mélange de pluie et de neige fondante devait tomber sur Montréal vers 23 h hier, selon les prévisions météorologiques d'Environnement Canada. «Puisque le mercure ne devrait pas descendre sous les 3 degrés Celsius, je serais étonné que la neige reste au sol», a précisé René Héroux, météorologue à Environnement Canada.

Les hauteurs de Charlevoix, de la réserve faunique des Laurentides et de l'Estrie ont été plus gâtées. Elles devaient recevoir une dizaine de centimètres de neige entre hier matin et la nuit passée.

Ailleurs dans la province, il devait tomber entre 1 et 4 cm de neige sur l'est du Québec, la Côte-Nord, Québec, la Beauce, le Saguenay-Lac-Saint-Jean et l'Abitibi-Témiscamingue.

Hâtive, cette première neige ? Pas du tout, répond René Héroux. Les premières accumulations de neige à Montréal sont enregistrées en moyenne le 18 octobre, tandis que la normale d'accumulation de neige pour le mois en cours est de 2,2 cm.

Dans la métropole, la neige la plus hâtive est tombée le 20 septembre 1977 et la plus tardive, le 22 novembre 1994, précise M. Héroux.

L'hiver prochain sera-t-il aussi enneigé que le précédent? La carte de prévisions à long terme d'Environnement Canada pour les mois d'octobre à décembre, quoique peu précise, annonce des précipitations au-dessus des moyennes.