Le candidat vedette du Parti libéral dans la circonscription de Papineau à Montréal et fils du premier ministre Pierre Trudeau, Justin Trudeau, a fait campagne avec sa mère mardi.

LA PRESSE CANADIENNE

M. Trudeau essaie de suivre les traces de son père et de remporter le siège de cette circonscription multiethnique. Margaret Trudeau lui a avant tout conseillé de parler avec son coeur et d'être authentique.Margaret Trudeau, l'ancienne femme de Pierre Trudeau qui habite à Montréal pour être plus près de ses enfants et petits-enfants, a qualifié les campagnes électorales d'excitantes. Elle a toutefois avoué que sa dernière expérience, qui remonte au milieu des années 1970, lui avait bien suffi.

Mme Trudeau use maintenant de son franc-parler comme porte-parole pour la santé mentale. Elle a reconnu publiquement en 2006 avoir elle-même souffert de trouble bipolaire dans le passé.

La mère et son fils ont rencontré des électeurs âgés dans un parc et ont parcouru les rues de la circonscription pour cogner aux portes de quelques électeurs, afin de distribuer des dépliants. Mme Trudeau a par la suite poursuivi sa tournée avec des membres de l'équipe de son fils.

Justin Trudeau, âgé de 36 ans, se livre à une chaude lutte contre la députée sortante du Bloc québécois, Vivian Barbot. La circonscription de Papineau a longtemps été acquise aux libéraux, avant de passer aux mains des bloquistes en 2006.

Par ailleurs, le jeune politicien est la cible d'attaques d'internautes qui ont fait une parodie de sa vidéo de présentation mise en ligne dans son site Internet.

Le groupe de souverainistes «Jeunes patriotes du Québec» oeuvre quant à lui à empêcher l'élection de Justin Trudeau. Le mouvement a prévu organiser une manifestation au lancement officiel de la campagne électorale du candidat, mercredi.