La communauté mohawk de Kahnawake annonce que toutes ses boutiques de cigarettes seront fermées pour le mois de janvier, afin de limiter la transmission de la COVID-19.

Alice Girard-Bossé Alice Girard-Bossé
La Presse

Ces mesures entreront en vigueur à partir du vendredi 1er janvier, afin de minimiser la propagation du COVID-19 à Kahnawake et protéger leurs résidents les plus vulnérables, a annoncé le conseil de bande dans un communiqué lundi.

Des agents de la paix de Kahnawake surveilleront la situation et infligeront des amendes pouvant aller jusqu’à 1000 $ aux contrevenants. Les entreprises ne respectant pas les mesures pourront recevoir des contraventions allant jusqu’à 10 000 $.

« Nous voulons qu’il soit clair que nous ferons tout notre possible pour réduire nos risques », a déclaré le commissaire à la sécurité publique Lloyd Phillips.

Toutes les stations-service, épiceries et dépanneurs sont autorisés à vendre des produits du tabac uniquement aux résidents locaux, a indiqué le conseil de bande. La vente de ces produits à des non-locaux est strictement interdite sous peine d’amende.