Les flocons continuaient de tomber, mardi, sur le Québec. Les équipes de déblaiement de la neige étaient sur le terrain à Montréal, hier, pour dégager rues et trottoirs. Les opérations de chargement de la neige commenceront jeudi prochain.

Janie Gosselin Janie Gosselin
La Presse

« Les opérations de déblaiement se poursuivent et sont en cours depuis hier », a dit le porte-parole administratif de la Ville de Montréal Philippe Sabourin. Quelque 1000 appareils sillonnent la métropole pour dégager la neige et épandre des abrasifs, après une chute d’environ 15 cm de neige, a-t-il précisé. La priorité était donnée aux accès aux transports en commun et aux rues pentues.

> Consultez l'état du réseau routier

> Consultez les prévisions météorologiques

Au cours de la journée de mardi, Environnement Canada prévoyait de 2 à 4 cm d’accumulation dans la métropole.

Le chargement de la neige commencera le 2 janvier et devrait durer quatre jours. « Les gens n’auront pas à se soucier de déplacer la voiture » pendant les festivités du Nouvel An, a ajouté M. Sabourin, précisant que les parcomètres, eux, demeurent en service. « On invite les gens à prendre les transports en commun, le métro sera ouvert toute la nuit », a dit M. Sabourin.

Aéroport de Montréal

À l’aéroport Montréal-Trudeau, une quarantaine de vols avaient été annulés mardi, du côté des arrivées comme des départs. Selon la conseillère en affaires publiques d’Aéroports de Montréal, Marie-Claude Desgagnés, ces annulations sont surtout dues aux conditions dans l’ensemble du nord-est américain, avec des avions qui n’ont pas décollé de Boston ou New York, par exemple. Les équipes de déneigeurs et de dégivreurs sont à pied d’œuvre, a-t-elle assuré. « Ça va quand même bien », a précisé Mme Desgagnés.

> Consultez l'horaire des vols à l'aéroport Montréal-Trudeau

Sur le site de l’aéroport Montréal-Trudeau, on pouvait constater quelques retards en matinée.

La grève des employés de Swissport Canada chargés du ravitaillement des avions aux aéroports Montréal-Trudeau et Mirabel a été déclenchée mardi à 11h. Aéroports de Montréal a assuré avoir un plan de contingence pour maintenir le service. La Presse n’avait pas réussi à joindre l’Association internationale des machinistes et des travailleurs de l’aérospatiale (AIMTA), qui représente les syndiqués, mardi matin.

Swissport Canada est le seul fournisseur de carburant des compagnies aériennes aux aéroports Montréal-Trudeau et Mirabel. Les employés concernés sont les ravitailleurs d’aéronefs, mécaniciens aux installations de stockage de carburant, répartiteurs, employés-entretien ravitaillement et mécaniciens.