(Québec) Malgré le temps sec qui prévaut depuis quelques semaines dans plusieurs régions du Québec, à peine cinq incendies de forêt étaient en activité mercredi matin sur l’ensemble du territoire.

La Presse canadienne

La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) précisait que tous ces incendies étaient maîtrisés. Deux d’entre eux brûlaient dans la région de l’Outaouais et les autres faisaient rage dans le nord du Québec, dans la région de Mirabel et au Témiscamingue.

Seule l’île d’Anticosti faisait l’objet d’un risque d’incendie extrême. Ce risque était qualifié de très élevé dans quelques secteurs de la Côte-Nord, de l’est de la Gaspésie et de la Baie James.

La SOPFEU a précisé que 282 incendies de forêt ont éclaté jusqu’ici cette année au Québec ; la moyenne des 10 dernières années à la même date a été de 417 incendies.

Cela se reflète dans le nombre d’hectares de forêt affectés : près de 5775 jusqu’ici cette année comparativement à près de 37 000 en moyenne lors des 10 dernières années à pareille date.

Dans de telles conditions, il n’est pas étonnant que la SOPFEU n’ait émis aucune restriction pour accéder à la forêt, y faire des feux ou y circuler.

Environnement Canada prévoit que plusieurs régions du Québec seront frappées par des précipitations mercredi.