Source ID:b881f4b3-3c22-4ff0-9230-6d35d18aa50c; App Source:alfamedia

Élyane Côté

Élyane Côté... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE)

Agrandir

Élyane Côté

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Les Québécois éliront un nouveau gouvernement le 1er octobre prochain. D'ici là, La Presse a voulu sonder l'état d'esprit des électeurs. Nos journalistes et nos photographes ont été à leur rencontre dans 100 villes différentes dans toutes les régions du Québec. Découvrez ce que les électeurs ont à dire.

Élyane Côté, Rivière-du-Loup, 28 ans, responsable des événements pour une entreprise de transformation de viande, mère de deux jeunes enfants.

QU'EST-CE QUI VOUS PRÉOCCUPE EN CE MOMENT ?

Je travaille chez Viandes duBreton et on manque de main-d'oeuvre, comme beaucoup d'entreprises manufacturières de la région. J'ai un mandat de rétention des employés, alors ça me touche de près. Depuis 6 mois, on accueille 12 Guatémaltèques. Ils sont super travaillants et contents d'être là. Quand on a lancé nos offres d'emploi là-bas, 8000 personnes y ont répondu.

QUELLE EST LA DERNIÈRE CHOSE QUI VOUS A MIS DE BONNE HUMEUR ?

C'est de réaliser qu'à 28 ans, avec deux enfants en garde partagée, je suis capable de m'acheter seule une grande maison à moi, à Rivière-du-Loup. Je suis proche de tout, l'école est à côté. Ça ne serait pas possible dans une grande ville, à cause des prix trop élevés.

QUELLE EST LA DERNIÈRE CHOSE QUI VOUS A MIS EN COLÈRE ?

Les coupes dans les soins de santé. Un de mes fils a reçu récemment un diagnostic de maladie auto-immune, mais c'était impossible de recevoir le diagnostic ou le traitement à Rivière-du-Loup. Il a fallu aller à Québec. Mais même là-bas, on se rend compte qu'il y a eu des réductions de budget. Et ensuite, quand le gouvernement annonce qu'il va réinvestir, j'ai seulement le goût de leur dire : « Me prenez-vous pour une conne ? »

SI VOUS POUVIEZ ET VOULIEZ VIVRE DANS UNE AUTRE VILLE DU QUÉBEC, LAQUELLE SERAIT-CE, ET POURQUOI ?

En Gaspésie, parce qu'ils ont vraiment la paix, et que je suis une fan de plein air.

SI VOUS POUVIEZ CHANGER UNE SEULE CHOSE DANS VOTRE CIRCONSCRIPTION, QU'EST-CE QUE CE SERAIT ?

Notre député ! [NDLR : Jean D'Amour, député libéral élu en 2009, ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, auparavant maire de Rivière-du-Loup pendant huit ans.] Je n'ai rien contre la personne, mais ça fait longtemps qu'il est là. Ça fait du bien d'avoir du changement après un certain temps.

SI VOUS POUVIEZ CHANGER UNE SEULE CHOSE AU QUÉBEC, QU'EST-CE QUE CE SERAIT ?

Je trouve qu'au Québec, on est bons pour se plaindre. Mais quand vient le temps de passer à l'action, on est un peu moumounes. Les jeunes ont plus de guts, comme on l'a vu avec le printemps érable, qui a secoué bien des gens.

QUEL EST LE DERNIER CONTENU QUE VOUS AVEZ PARTAGÉ SUR FACEBOOK ?

Je me sers de Facebook surtout pour le travail. J'ai partagé une vidéo qu'on a tournée récemment pour une campagne de recrutement à l'interne. On cherche toujours des employés en production.

OÙ VOUS VOYEZ-VOUS DANS CINQ ANS ?

J'aimerais rester plusieurs années dans la même entreprise et avoir la chance d'évoluer. Et pouvoir prendre un mois de vacances en continu, pour décrocher du travail pour vrai !

QU'EST-CE QUE C'EST, POUR VOUS, ÊTRE QUÉBÉCOIS ?

Quand je suis allée en Colombie-Britannique pour apprendre l'anglais à 17 ans, j'ai réalisé à quel point on était déconnectés du reste du Canada. Eux aussi trouvent qu'on ne fait pas partie de la gang. Mais c'est correct, parce qu'on n'a besoin de personne d'autre.

VOUS DEVENEZ PREMIER MINISTRE DEMAIN. QUELLE EST LA PREMIÈRE PHRASE DE VOTRE PREMIER DISCOURS ?

Ce qui fait un bon leader, c'est de savoir s'entourer des personnes les plus compétentes pour les différentes tâches à accomplir, et pas nécessairement ses amis.

Si un chef de parti croisait votre chemin pendant la campagne électorale, de quelle préoccupation aimeriez-vous lui parler? Préserver votre emploi, acquérir une propriété, refaire une route dangereuse? Dites-nous ce qui vous préoccupe, et pourquoi, en 250 mots, en écrivant à centvilles@lapresse.ca en prenant soin de préciser votre nom, votre âge, ce que vous faites et la municipalité dans laquelle vous vivez. Nous publierons un certain nombre de messages pendant la campagne électorale, en septembre.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Ludivine Fournier

    100 villes 100 voix

    Ludivine Fournier

    Les Québécois éliront un nouveau gouvernement le 1er octobre prochain. D'ici là, La Presse a voulu sonder l'état d'esprit des... »

  • Pascal Ouellet

    100 villes 100 voix

    Pascal Ouellet

    Les Québécois éliront un nouveau gouvernement le 1er octobre prochain. D'ici là, La Presse a voulu sonder l'état d'esprit des... »

  • Simon Côté

    100 villes 100 voix

    Simon Côté

    Les Québécois éliront un nouveau gouvernement le 1er octobre prochain. D'ici là, La Presse a voulu sonder l'état d'esprit des... »

  • Rachel White

    100 villes 100 voix

    Rachel White

    Les Québécois éliront un nouveau gouvernement le 1er octobre prochain. D'ici là, La Presse a voulu sonder l'état d'esprit des... »

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:4372315:box; tpl:html.tpl:file
La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer