Recherche Voyage

Faux commentaires: l'amende de TripAdvisor annulée en Italie

«TripAdvisor n'a jamais affirmé que tous les avis... (CAPTURE D'ÉCRAN)

Agrandir

«TripAdvisor n'a jamais affirmé que tous les avis étaient vrais, rappelant même qu'un contrôle précis est impossible et invitant à considérer les ''tendances'' dans les avis et non les commentaires un par un», a fait valoir le tribunal dans sa décision publiée par la presse.

CAPTURE D'ÉCRAN

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
ROME

Un tribunal administratif a annulé lundi l'amende de 500 000 euros (plus de 700 000 dollars) infligée en décembre à TripAdvisor par l'antitrust italien pour avoir fait croire aux consommateurs que toutes les évaluations sur le site émanaient de vrais touristes.

«TripAdvisor n'a jamais affirmé que tous les avis étaient vrais, rappelant même qu'un contrôle précis est impossible et invitant à considérer les ''tendances'' dans les avis et non les commentaires un par un», a fait valoir le tribunal dans sa décision publiée par la presse.

«Il n'y a aucun message trompeur dans la mesure où TripAdvisor signale clairement sur le site qu'il n'est pas en mesure de vérifier les faits», a ajouté le tribunal.

En décembre, l'autorité italienne de contrôle de la concurrence (AGCM) avait infligé une amende de 500 000 euros à TripAdvisor, estimant au contraire que le site américain et sa filiale italienne n'étaient pas suffisamment honnêtes avec les internautes.

TripAdvisor entraîne «les consommateurs à penser que les informations sont toujours fiables», avait dénoncé l'AGCM, donnant 3 mois au site internet pour présenter des mesures évitant à l'avenir que les choix des consommateurs puissent s'appuyer sur des «informations publicitaires qui ne correspondent pas à la réalité».

Le site internet s'est réjoui lundi de la décision «confirmant ce que nous avons toujours su: Tripadvisor représente une ressource fiable et précieuse, et ne contient aucun message trompeur sur la source des avis».

«Ceci est une victoire pour les consommateurs et une confirmation de l'engagement de Tripadvisor pour aider à démocratiser l'industrie du tourisme», a ajouté le site dans un communiqué.

Le syndicat des hôteliers restaurateurs italiens Federalberghi a déploré lundi une décision de justice qui «confirme l'existence d'un sérieux problème, auquel TripAdvisor, protégé par une législation incomplète, continue inexplicablement de refuser de remédier».

Citant le cas récent d'un restaurant fantôme de Lombardie (nord) arrivé en un mois en tête du classement dans sa ville grâce à 10 avis inventés, Federalberghi s'est dit prêt dans un communiqué à travailler avec tous les sites de recensions «afin que ne soient publiés que les avis de vraies personnes, qui racontent de vraies vacances».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer