Recherche Voyage

L'année en expos

Une femme regarde l'oeuvre Longing for Eternity, 2017, de... (Photo Timothy A. Clary, Archives Agence France-Presse)

Agrandir

Une femme regarde l'oeuvre Longing for Eternity, 2017, de Yayoi Kusama

Photo Timothy A. Clary, Archives Agence France-Presse

L'année qui vient s'annonce riche en expositions, tant chez nous qu'à New York, Paris ou Londres. Les grands maîtres de la peinture (Picasso en tête) côtoieront de grands noms de la pop; l'archéologie se fera une place aux côtés de la photographie. Nos choix pour inscrire les musées à l'itinéraire.

AU PAYS

Yayoi Kusama

C'est possiblement l'événement de l'année en arts visuels au pays. L'artiste japonaise d'avant-garde Yayoi Kusama vient présenter à l'Art Gallery of Ontario six de ses installations les plus kaléidoscopiques, accompagnées de 60 peintures, collages et sculptures. À la demande de l'artiste de 87 ans, les visiteurs ne passent qu'entre 20 et 30 secondes, seuls, dans chacune des six salles principales. Les billets, en vente à compter du 12 janvier, se sont envolés ailleurs à la vitesse grand V.

Yayoi Kusama: Infinity Mirrors. Art Gallery of Ontario. Du 3 mars au 27 mai.

Giacometti

Après la Tate de Londres et avant le Guggenheim de New York, l'exposition Alberto Giacometti s'arrête à Québec, au Musée des beaux-arts. Près de 150 oeuvres, dont certaines n'ont jamais été exposées, composent cette imposante rétrospective consacrée à l'artiste suisse. À voir: cinq décennies de création et nombre d'oeuvres emblématiques, dont L'homme qui marche.

Alberto Giacometti. Musée des beaux-arts du Québec. Du 8 février au 13 mai.

L'expédition Franklin

C'est l'un des grands mystères de l'histoire canadienne: comment l'expédition menée par sir John Franklin dans le passage du Nord-Ouest a-t-elle pu se solder par deux navires perdus et un équipage entier décimé? Plus de 150 ans plus tard, la réponse reste inconnue, malgré les découvertes récentes des navires. Dans cette exposition - actuellement à l'affiche à Londres et qui débarque en mars au Musée canadien de l'histoire de Gatineau -, le visiteur pourra en savoir plus sur les explorations nordiques du XIXe siècle et sur le rôle joué par les Inuits auprès de sir John Franklin. Plusieurs artefacts d'époque seront exposés, dont des objets appartenant à l'équipage.

L'expédition Franklin. Musée canadien de l'histoire. Du 2 mars au 30 septembre.

Reines d'Égypte

L'année 2018 sera à marquer d'une pierre blanche pour le musée Pointe-à-Callière de Montréal avec la présentation d'une ambitieuse exposition sur les reines d'Égypte. En plus de la présentation de 350 objets rares - incluant des statues monumentales, des momies humaines et animales, des sarcophages -, l'exposition sera accompagnée de projections signées Ubisoft. Une exposition immersive et interactive, pour plonger dans l'univers fascinant de Néfertari, Néfertiti et d'autres grandes dames de l'âge d'or égyptien.

Reines d'Égypte. Musée Pointe-à-Callière. Du 10 avril au 4 novembre.

Calder

Le Musée des beaux-arts de Montréal organise la première rétrospective canadienne consacrée à l'artiste américain Alexander Calder, celui-là même qui a signé la colossale sculpture L'homme, sise dans l'île Sainte-Hélène et qui sera restaurée au cours de l'année qui vient. L'exposition regroupe quelque 200 mobiles (bien sûr !), mais aussi des peintures, des bijoux, des dessins, des figurines...

Calder. Le monde mobile d'un inventeur radical Musée des beaux-arts de Montréal. Du 22 septembre 2018 au 17 février 2019.

Le musée d'Orsay présente une exposition consacrée aux... (Image fournie par le Musée d’Orsay) - image 2.0

Agrandir

Le musée d'Orsay présente une exposition consacrée aux périodes bleue et rose de Pablo Picasso. Ici, Nu sur fond rouge.

Image fournie par le Musée d’Orsay

À PARIS

Picasso. Périodes Bleu et rose

Deux des périodes les plus importantes - et les plus étudiées - du célèbre peintre espagnol réunies dans une seule et même exposition. Voilà de quoi attirer les foules. Les nombreux chefs-d'oeuvre exposés côtoieront ceux d'autres maîtres de l'époque, comme Degas ou Toulouse-Lautrec. Picasso, décliné en deux couleurs, mais sous des formes diverses: peintures, gravures, dessins et sculptures.

Picasso. Bleu et rose. Musée d'Orsay. Du 18 septembre 2018 au 6 janvier 2019.

Eugène Delacroix

Son tableau La Liberté guidant le peuple est l'un des plus célèbres de l'iconographie française. Mais l'héritage du peintre dépasse largement cette toile, sa carrière ayant été longue et foisonnante. Pour cette rétrospective, le Louvre a d'ailleurs réuni 180 oeuvres du maître du romantisme, dont une majorité de peintures.

Eugène Delacroix (1798-1863). Musée du Louvre. Du 28 mars au 23 juillet.

Alfons Mucha

Le grand maître de l'Art nouveau s'installe au Musée du Luxembourg pour tout l'automne. Ses célèbres affiches - femmes, fleurs, nature... - côtoieront des bijoux, des pastels, des photographies et des planches d'illustrateur. L'occasion de (re)découvrir le prolifique artiste tchèque.

Alfons Mucha. Musée du Luxembourg. Du 12 septembre 2018 au 30 janvier 2019.

Le cubisme

Braque, Léger, Duchamp et Picasso ne sont que quelques-uns des artistes regroupés dans cette exposition consacrée à l'un des mouvements fondateurs de l'art moderne. Quelque 300 toiles permettront de mettre en lumière les grands concepts prônés par les cubistes, ainsi que les relations entre le cubisme et la littérature, la musique ou même la science.

Le cubisme. Centre Pompidou. Du 17 octobre 2018 au 25 février 2019 .

Michael Jackson

Jeff Koons, David LaChapelle et David Hammons ne sont que quelques-uns des nombreux artistes qui ont trouvé en Michael Jackson une source d'inspiration. Pour souligner le 10e anniversaire de la mort du roi de la pop, le Grand Palais lui consacre une exposition qui sera sans doute très courue. La vie de l'interprète de Thriller dans l'oeil d'autres créateurs? Intrigant!

Michael Jackson, naissance d'une icône. Grand Palais. Du 21 novembre 2018 au 20 février 2019.

Le MOMA de New York présente une rétrospective... (Photo fournie par le Museum of Modern Art of New York) - image 3.0

Agrandir

Le MOMA de New York présente une rétrospective de l'artiste congolais Bodys Isek Kingelez. Ici, Kimbembele Ihunga, 1994.

Photo fournie par le Museum of Modern Art of New York

À NEW YORK

Bodys Isek Kingelez

Le MoMA consacre une première rétrospective nord-américaine au sculpteur congolais mort en 2015, pour qui papiers d'emballage, cartons et autres matériaux triviaux devenaient une matière première pour des maquettes utopiques de cités fantastiques et colorées. Un destin fabuleux et 25 années de création à découvrir pour les amoureux d'art et d'architecture.

Bodys Isek Kingelez. Museum of Modern Art. Du 26 mai au 21 octobre.

Martin Luther King Jr.

Pour souligner le 50e anniversaire de la mort du militant pour les droits civils, le Musée de la Ville de New York s'attarde aux liens qui unissaient King à la Grosse Pomme. Pour redécouvrir ses grands discours devant les Nations unies, ses prêches célèbres, mais aussi pour réfléchir à la place qu'a occupée New York dans la lutte pour les droits civils des Afro-Américains.

King in New York. Museum of the City of New York. Du 13 janvier au 1er juin.

L'or des Aztèques et des Incas

Le Metropolitan Museum ouvre ses salles d'exposition aux grands orfèvres qu'étaient les Incas et les Aztèques. Plus de 300 oeuvres d'art et objets rituels - faits d'or, mais aussi de jade, de coquillages ou de plumes - ont été prêtés par les grands musées du monde pour les besoins de cette exposition très attendue.

Golden Kingdoms. Metropolitan Museum of Arts. Du 27 février au 28 mai.

David Bowie

La mort du chanteur britannique a laissé la planète rock (mais pas seulement) en deuil. Le Brooklyn Museum accueille cette exposition présentée en 2013 par le Victoria and Albert Museum de Londres à partir des archives personnelles de l'interprète de Ziggy Stardust. Depuis, Bowie est mort et l'exposition prend un tout autre sens. Plus de 400 artefacts seront présentés au public, dont 60 costumes de scène, chansons manuscrites, photos et vidéos. Une bande sonore en continu accompagnera aussi les visiteurs.

David Bowie is. Brooklyn Museum. Du 2 mars au 15 juillet.

Andy Warhol

L'automne prochain, l'artiste américain fait l'objet d'une rétrospective majeure au Whitney Museum. L'exposition couvrira l'ensemble de la carrière de Warhol, depuis ses débuts comme illustrateur commercial jusqu'à ses expérimentations des années 80. À voir: films, peintures, dessins, photographies.

Andy Warhol. Whitney Museum of American Art. À compter de novembre.

Il a fallut 10 ans pour construire le... (Photo GIUSEPPE CACACE, Archives Agence France-Presse) - image 4.0

Agrandir

Il a fallut 10 ans pour construire le nouveau musée Louvre Abou Dhabi.

Photo GIUSEPPE CACACE, Archives Agence France-Presse

AILLEURS DANS LE MONDE

L'autre Louvre

Ce n'est pas tous les jours qu'un nouveau musée d'envergure voit le jour. Construit dans l'île de Saadiyat, à Abou Dhabi, ce musée inauguré en novembre emprunte le nom et l'expertise du Louvre parisien, mais proposera aussi au fil des ans ses propres rétrospectives. La première exposition s'attarde à la création du Louvre français, avec quelque 150 oeuvres des XVIIe et XVIIIe siècles, dont certaines provenant du château de Versailles. Le bâtiment, signé par l'architecte Jean Nouvel, se veut à lui seul une oeuvre d'art avec son dôme composé de 7850 étoiles.

D'un Louvre à l'autre. Louvre d'Abou Dhabi. Jusqu'au 7 avril.

Monet et l'architecture

D'innombrables expositions ont été consacrées à Claude Monet, mais aucune n'a jusqu'ici abordé le lien unissant le peintre impressionniste à l'architecture. La National Gallery de Londres y remédie. Depuis ses reproductions de villages pittoresques jusqu'à sa série de toiles monumentales de la cathédrale de Rouen, le peintre a offert une place particulière aux constructions humaines. Plus de 70 oeuvres s'en veulent la preuve.

Monet & Architecture. National Gallery, Londres. Du 9 avril au 29 juillet.

Picasso

Le musée Tate Modern de Londres consacre toute une exposition à une seule année - 1932 - de la vie de Picasso. Or, quelle année ce fut ! Douze mois de gloire professionnelle, mais aussi de déchirements personnels abordés par ordre chronologique à l'aide de quelque 100 oeuvres: peintures, sculptures, dessins... Dans le lot, des chefs-d'oeuvre, comme Le rêve... Une occasion, dit le musée, de découvrir l'homme derrière le mythe.

Picasso 1932. Love Fame Tragedy. Tate Modern, Londres. Du 8 mars au 9 septembre 2018.

Amérindiens

Une nouvelle exposition quasi permanente (neuf ans !) s'amène au National Museum of the American Indian, à Washington. Par l'entremise de 350 objets et images, l'exposition s'attarde à quatre grands événements historiques - dont la Piste des larmes et la vie de Pocahontas - qui ont marqué l'histoire amérindienne, mais aussi celle de toute l'Amérique. Pour réfléchir à l'importance des Premières Nations dans le portrait identitaire de nos voisins du Sud... et du nôtre du même coup.

Americans. National Museum of the American Indian, Washington. Du 18 janvier 2018 jusqu'en 2027.

Photo de mode

Plusieurs photographes de mode ont influencé par leurs clichés les notions de style et de beauté. C'est à eux que le musée Getty, à Los Angeles, consacre son exposition estivale (gratuite!). Outre 200 clichés couvrant un siècle de photographie, les visiteurs pourront admirer des vêtements, couverture de magazines, vidéos et publicités.

Icons of Style: A Century of Fashion Photography 1911-2011. Getty Center, Los Angeles. Du 26 juin au 21 octobre.




la boite:1600176:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer