Vite, à l'eau!

Tous à la piscine

Alors que l'été se pointe le nez, il est déjà temps de penser à remettre en marche la piscine et à l'entretenir. Que vous soyez propriétaire aguerri ou néophyte, voici un rapide survol des bonnes habitudes à adopter ainsi que quelques idées à retenir pour profiter pleinement de vos installations.

Ouvrez maintenant, gagnez du temps

Que votre piscine soit hors terre ou creusée, certaines règles d'or sont à suivre pour une ouverture rapide et bien menée : 

  1. Dès la fin d'avril ou le début de mai selon les régions, le moment est venu de passer à l'action. En agissant rapidement, vous profiterez d'une eau plus claire, ce qui facilitera le nettoyage de base. Le réchauffement de l'eau favorise en effet la formation d'algues susceptibles d'affecter sa clarté et de ralentir le processus.
  2. Si vous avez installé une toile ou un filet de protection à la fin de la saison précédente, l'opération de nettoyage en sera grandement facilitée, car moins de feuilles et autres débris devront être retirés de l'eau manuellement.
  3. Prenez soin de bien équilibrer les paramètres chimiques de votre eau avant de procéder à l'incontournable traitement-choc au chlore. Ce dernier n'en sera que plus performant.
  4. Lors du premier nettoyage à l'aspirateur, assurez-vous de placer votre filtreur à la position « vidange » (drain) pour évacuer la saleté directement vers les égouts et éviter ainsi de trop solliciter vos installations. Comme cette méthode vide littéralement la piscine, le niveau d'eau doit être le plus élevé possible au départ, soit aux 3/4 de la hauteur des bouches d'accès à vos écumoires.

Petite minuterie, belles économies!

Pour les installations munies d'une pompe à une seule vitesse, l'utilisation d'une minuterie programmable permet de réduire les heures de fonctionnement pour épargner jusqu'à 45 % sur les coûts d'électricité liés à la filtration. Cette solution est si peu coûteuse que votre investissement sera rentabilisé avant la fin de l'été. Qui plus est, profitez-en pour éliminer le bruit du moteur à certaines heures stratégiques pour une tranquillité assurée.

Consultez le site d'Hydro-Québec pour en savoir plus sur les avantages d'une minuterie

Une eau de qualité passe par un entretien régulier

Une fois votre eau saine et bien équilibrée, ne faites pas l'erreur de la laisser sans attention. La fréquence des entretiens est le secret d'une piscine agréable. Il est recommandé d'effectuer un test de pH, de passer l'aspirateur et de procéder à un nettoyage par refoulement de votre filtreur au moins une fois par semaine. Cette dernière opération permet d'éliminer les saletés accumulées dans le sable du filtreur afin de conserver son efficacité.

Le maintien d'un niveau optimal de chlore dans l'eau, que ce soit par un dispositif automatisé ou manuellement, est un aspect clé de l'entretien. Une eau trop chlorée entraîne vite des désagréments (bonjour les yeux rougis et irrités!), alors qu'un dosage insuffisant favorisera l'apparition d'algues dans la piscine. Les besoins en chlore varient constamment en fonction de différents facteurs tels que la température ou le nombre de baigneurs.

La thermopompe, pour chauffer à peu de frais

Nos étés peuvent s'avérer capricieux, c'est bien connu. Lorsqu'on fait le choix de chauffer sa piscine, l'utilisation d'une thermopompe procure un rendement énergétique sans équivalent, avec une économie potentielle pouvant atteindre 75 % de la facture associée à l'utilisation d'un chauffe-piscine à résistance électrique. Ajoutez à cela l'utilisation d'une toile solaire et la réduction des coûts sera encore plus considérable.

Visitez le site d'Hydro-Québec pour économiser sur les coûts de chauffage de votre piscine

Chlore ou sel? Le débat est ouvert.

Bien que les systèmes de traitement au chlore demeurent les plus répandus pour les piscines résidentielles, la tendance vers l'eau salée ne cesse de gagner de nouveaux adeptes. Cela n'est pas surprenant, car les systèmes au sel offrent un confort de baignade supérieur avec une eau sans odeur, plus douce pour les yeux et pour la peau. Les installations salines sont toutefois plus chères, en raison de la présence nécessaire d'un module permettant la transformation du sel en chlore, un élément qui demeure essentiel pour l'assainissement de l'eau. À retenir : le passage au sel n'est pas recommandé pour les piscines en acier ou les plus vieilles installations, en raison des risques accrus de corrosion.

Une pompe efficace vous en donnera pour votre argent

La pompe du filtreur est sans contredit le coeur de l'écosystème de votre piscine. Sachez qu'elle peut consommer dix fois plus d'énergie qu'un réfrigérateur neuf. En optant pour une pompe à deux vitesses ou à vitesse variable, idéalement programmable, on peut ralentir la filtration sans affecter sa performance et épargner ainsi jusqu'à 80 % des coûts.

Découvrez d'autres conseils concernant les pompes sur le site d'Hydro-Québec

Partager

la boite:4293772:box
la boite:2333426:box
la boite:2320468:box
la boite:4297547:box
image title
Fermer