Milos Raonic réussit son entrée en scène à Rome

Milos Raonic... (Saeed Khan, archives Agence France-Presse)

Agrandir

Milos Raonic

Saeed Khan, archives Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Andrew Dampf
Associated Press
Rome

Milos Raonic a réussi son entrée en scène au Masters de Rome, mercredi, en disposant de l'Allemand Tommy Haas 6-4, 6-3.

Le Canadien a mis un peu plus d'une heure à venir à bout du vétéran âgé de 39 ans. Il a surtout exploité son puissant service pour avoir l'ascendant sur Haas. Raonic n'a perdu que 13 points avec son service, en plus d'inscrire 10 as et de préserver les deux balles de bris accordées à son adversaire.

Au troisième tour, Raonic aura rendez-vous avec le Tchèque Tomas Berdych, qui a pris la mesure de Carlos Berlocq 6-3, 6-4. Le tennisman âgé de 26 ans a gagné quatre de ses six derniers matchs contre le Tchèque, mais Berdych a enlevé les honneurs de leur seul match précédent sur la terre battue, à Monte-Carlo en 2015.

Raonic a porté sa fiche à 5-2 cette saison sur la terre battue, et il a notamment participé à sa première finale sur cette surface il y a deux semaines à Istanbul, en Turquie.

Un peu plus tôt, la séquence victorieuse de Rafael Nadal a atteint les 16 matchs quand Nicolas Almagro a dû déclarer forfait lors de la première manche de leur duel.

Nadal menait 3-0, 15-30 quand Almagro s'est penché pour saisir son genou gauche.

Nadal s'est rendu de l'autre côté du filet pour demander quel était le problème et pour consoler son adversaire. Almagro a reçu la visite d'un médecin à sa chaise, mais il a rapidement abandonné son match de deuxième tour.

L'Espagnol classé quatrième au monde est resté sur le terrain pour participer à une séance d'entraînement.

Nadal a remporté les tournois sur terre battue de Monte-Carlo, Barcelone et Madrid. Il vise un huitième titre à Foro Italico, alors qu'il se prépare pour les Internationaux de France.

Le prochain adversaire de Nadal sera soit l'Américain et 13e tête de série Jack Sock, soit le Tchèque Jiri Vesely.

Classé 73e à l'échelle mondiale, Almagro s'était taillé une place dans le tableau principal en passant par les qualifications.

Notons aussi les victoires de la septième tête de série Kei Nishikori, 7-5, 6-2 face à David Ferrer, et de l'Argentin Juan Martin del Potro, 7-5, 6-4, contre le Britannique Kyle Edmund.

Nishikori n'a pas semblé incommodé par une blessure au poignet droit qui l'avait forcé à déclarer forfait lors des quarts de finale du tournoi de Madrid, la semaine dernière. Il a affirmé que son poignet était guéri «à 100 pour cent».

De son côté, la joueuse no 1 au monde Angelique Kerber a baissé pavillon à sa première sortie à Rome en encaissant un revers de 6-4, 6-0 contre l'Estonienne Anett Kontaveit.

Kerber était de retour au premier rang mondial cette semaine malgré des éliminations rapides à ses deux tournois précédents. Elle n'a pas gagné de tournois en 2017, mais elle a monté au classement en l'absence de Serena Williams, qui ratera le reste de la saison puisqu'elle est enceinte.

Dans les autres rencontres, la Tchèque et deuxième tête de série Karolina Pliskova a défait l'Américaine Lauren Davis 6-1, 6-1, tandis que la Roumaine et sixième tête de série Simona Halep a eu le meilleur 6-4, 6-4 face à l'Allemande Laura Siegemund.

L'Ukrainienne classée huitième Elina Svitolina a battu la Française Alizé Cornet 6-4, 7-6 (11) et la Néerlandaise no 15 Kiki Bertens a vaincu l'Américaine CiCi Bellis 6-4, 6-0.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer