• Accueil > 
  • Sports > 
  • Tennis 
  • > Fed Cup: Canada et Kazakhstan a égalité après la première journée 

Fed Cup: Canada et Kazakhstan a égalité après la première journée

Bianca Andreescu (photo) s'est inclinée 6-4, 4-6 et... (PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE)

Agrandir

Bianca Andreescu (photo) s'est inclinée 6-4, 4-6 et 6-4 contre Yulia Putintseva.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Simon Servant
La Presse Canadienne

C'est à égalité 1-1 que le Canada et le Kazakhstan ont conclu la première journée de leur rencontre de barrage du groupe mondial II de la Fed Cup, présentée au Stade Uniprix.

La Canadienne Françoise Abanda l'a emporté contre Yaroslava Shvedova 6-3 et 6-4 samedi après-midi, nivelant les chances.

Dès la première manche, Abanda, classée au 186e rang mondial, n'a pas paru intimidée par le jeu de Shvedova, 48e. Tout en puissance et en précision, la Canadienne de 20 ans a fait courir son adversaire de long en large du terrain.

C'est au sixième jeu du set initial qu'Abanda a appuyé sur l'accélérateur. Elle a brisé la joueuse du Kazakhstan et dès sa partie suivante au service, Abanda ne lui a donné aucun point pour finalement remporter la première manche deux jeux plus tard.

La représentante du Canada a poursuivi sur sa lancée en deuxième manche et elle a brisé Shvedova pour se donner une avance de 2-0, mais les deux joueuses ont offert du jeu décousu par la suite.

Abanda et Shvedova se sont échangé des bris lors des quatrième et cinquième jeux ainsi que lors des huitième et neuvième parties au service. En avance 5-4, la Canadienne a obtenu plusieurs balles de match avant de finalement venir à bout de la Kazakhe de 29 ans.

Shvedova a commis 32 fautes directes contre 20 pour Abanda.

Andreescu vend chèrement sa peau

En lever de rideau, Bianca Andreescu a livré une opposition de taille à Yulia Putintseva, mais elle s'est finalement inclinée 6-4, 4-6 et 6-4.

Putintseva, qui est passée par toute la gamme des émotions en deuxième manche, avait permis au Kazhkstan de prendre les devants 1-0 dans cette série au meilleur de cinq matchs.

La jeune canadienne de 16 ans a rapidement annoncé ses couleurs en ne donnant aucun point à son adversaire lors de sa première partie au service, mais sa rivale, la 31e raquette mondiale, ne s'en est pas laissée imposer.

Putintseva a gagné non sans peine les quatre jeux suivants, brisant Andreescu deux fois au passage, et elle a remporté la première manche à la suite de quelques longs jeux au service teinté de longs échanges.

Transportée par la foule, Andreescu est sortie des blocs à la deuxième manche et elle s'est forgé une avance de 3-0, mais elle s'est inexplicablement effondrée lors des trois parties suivantes, au cours desquelles elle n'a obtenu que deux points.

Accusant un retard de 5-4 en deuxième manche, Putintseva a semblé perdre sa concentration et sa frustration n'a fait qu'augmenter lorsqu'elle a permis à son adversaire de forcer la tenue d'une manche ultime.

Que ce soit en raison de la fatigue ou de l'inexpérience, la Canadienne n'a toutefois pas été en mesure de lui refaire le coup lors de la troisième manche. Parfois menottée ou à bout de bras, Andreescu a rapidement perdu son service et elle a ouvert la porte à la Kazakhe en commettant plusieurs fautes directes.

Alors que Putintseva servait pour le match à 5-2, Andreescu a brisé sa rivale avant de réduire l'écart à 5-4, mais elle a ensuite dû s'avouer vaincue au terme d'un duel de deux heures 42 minutes.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer