• Accueil > 
  • Sports > 
  • Tennis 
  • > Toni Nadal confirme qu'il cessera d'entraîner Rafael Nadal 

Toni Nadal confirme qu'il cessera d'entraîner Rafael Nadal

Rafael Nadal, entouré de ses entraîneurs Toni Nadal... (Photo Issei Kato, Reuters)

Agrandir

Rafael Nadal, entouré de ses entraîneurs Toni Nadal (à gauche) et Carlos Moya.

Photo Issei Kato, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Madrid

Toni Nadal, oncle de Rafael Nadal, cessera d'être l'entraîneur principal de la star du tennis espagnol en 2018 pour se consacrer à l'académie familiale aux Baléares (Espagne), a confirmé mardi à l'AFP le technicien, qui va progressivement s'effacer au bénéfice de l'ex-numéro 1 mondial Carlos Moya.

Dans un entretien téléphonique avec l'AFP, Toni Nadal (55 ans) a évoqué la nécessité d'une transition en douceur, alors qu'il entraîne son neveu depuis ses débuts professionnels en 2001. Il a expliqué que si «rien ne changera» cette saison, il se consacrera à partir de l'an prochain à la formation des jeunes pousses de l'académie basée à Manacor (île de Majorque), tout en restant disponible pour son neveu en cas de besoin.

«La décision vient de moi, j'ai l'âge que j'ai», a dit le technicien majorquin.

«Depuis un certain temps, lorsque je dois voyager, c'est difficile. Ici, j'ai mes enfants. Avec la création de l'académie, c'est un réel plaisir d'être ici. C'est une chose qui ne m'arrivait pas avant. J'ai désormais la possibilité au niveau professionnel de choisir de travailler à l'académie. Cela m'enchante d'être dans la formation et de pouvoir aider les jeunes», a-t-il ajouté, confirmant des informations publiées ce week-end dans la presse italienne.

Ces déclarations de Toni Nadal interviennent deux semaines après le retour au premier plan de son neveu qui a atteint pour la première fois depuis 2014 la finale d'un tournoi majeur, lors des Internationaux d'Australie.

Battu par Roger Federer, le nonuple champion de Roland-Garros - un record - et détenteur de 14 trophées majeurs en tout, a fait taire les critiques sur un éventuel déclin alors qu'il avait traversé une grosse crise de confiance et des blessures à répétition depuis son dernier succès à Paris il y a trois ans.

Toni Nadal a souligné que l'incorporation de Carlos Moya au sein de la structure du joueur avait été une «grande réussite» et que cela avait facilité sa décision de se mettre en retrait.

«Cela se fait de manière absolument naturelle, pas problématique. Toute ma vie, mon intérêt a été que les choses se passent bien pour Rafael. Les choses sont allées suffisamment bien en ce début d'année, l'incorporation de Carlos (Moya) a été une grande réussite et il me semble que Rafael est suffisamment bien entouré», a-t-il fait valoir.

Le tandem Nadal représente l'une des plus longues et des plus fructueuses collaborations de l'histoire du tennis, un sport où les entraîneurs changent souvent. Grâce aux conseils de son oncle et à son immense talent, Nadal a remporté 69 titres dont 14 en Grand Chelem.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer