Bon départ pour Milos Raonic à Wimbledon

Milos Raonic... (Photo Tim Ireland, AP)

Agrandir

Milos Raonic

Photo Tim Ireland, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Londres

Milos Raonic s'est qualifié en vue de la deuxième ronde du tournoi de Wimbledon grâce à une victoire de 7-6 (4), 6-2, 6-4 aux dépens de l'Espagnol Pablo Carreno Busta.

Le Canadien, sixième tête de série, a été bien servi par son puissant service, totalisant 27 as, pour vaincre Carreno Busta dans un match qui a duré une heure et 53 minutes.

L'Espagnol n'a toutefois pas cédé sans se battre. Carreno Busta a sauvé six balles de match avant que Raonic ne parvienne à concrétiser sa victoire.

Raonic a eu l'occasion d'obtenir le bris pour s'assurer la victoire au neuvième jeu du troisième set, mais Carreno Busta a sauvé les deux balles de bris et il a provoqué un autre jeu.

«Je ne m'attendais pas à reprendre là où je l'avais laissé au Queen's Club, a dit Raonic, qui a atteint la finale du tournoi sur gazon il y a deux semaines. Mais j'ai trouvé que je m'étais créé des opportunités. Même dans le premier set, j'étais dans le coup sur ses services.

«Peut-être que j'ai perdu un peu de ma concentration au service, mais j'ai toujours été en mesure de me ramener dans le match.»

L'Ontarien affrontera Andreas Seppi au deuxième tour. L'Italien a défait l'Espagnol Guillermo Garcia-Lopez 6-2, 6-4, 6-0.

Raonic et Seppi se sont affrontés une seule fois jusqu'ici, le Canadien s'imposant en quarts de finale de la Coupe Davis en 2013.

Protecteur bucal

Après la rencontre, Raonic a livré un de ses secrets aux journalistes sur place, alors qu'il a parlé de l'utilisation d'un protecteur bucal, une pratique commencée cette saison.

Aux prises avec de nombreux problèmes au dos ces dernières années, Raonic a décidé de troquer ses orthèses plantaires pour ce protecteur bucal, qui sert à aligner sa colone vertébrale.

«Après que mes maux de dos m'eurent coûté six mois de ma saison l'an dernier, j'ai tenté de voir ce qui pourrait m'aider à prévenir ces maux, a expliqué Raonic au Wimbledon.com. Le protecteur bucal s'est avéré une de ces solutions.

«Je pense que l'objectif est de ne pas grincer des dents. Je crois que ça vous donne un certain espace, ce qui fait en sorte que les muscles ne sont pas tendus.»

Raonic porte ce protecteur tout au long de la journée, ne l'enlevant que pour les repas.

Consultez tous les résultats chez les hommes

Consultez tous les résultats chez les femmes

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer